• Toeava, le talent avant tout
    Toeava, le talent avant tout Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Top 14

Revue de l'élite (Arrières) - #3 Toeava : le talent avant tout

Isaia Toeava n’a disputé que quatorze rencontres de Top 14. Le total n’atteint que dix-sept rencontres si l’on y ajoute la Challenge Cup (pour trois essais inscrits). Il était pourtant inconcevable de ne pas le placer sur le podium de ce classement. Car, sur les quelques mois auxquels il a participé, l’arrière néo-zélandais a été irrésistible. Il faut dire qu’on ne compte pas 36 sélections chez les All Blacks par hasard. à chaque fois qu’il a été aligné, le trois-quarts polyvalent (aussi capable de jouer au centre, à l’aile ou à l’ouverture) a démontré l’immense étendue de son talent. Toeava sait absolument tout faire et c’est une des raisons qui ont poussé Franck Azéma à lui accorder toute sa confiance. Déjà pénalisée par les blessures, il a avait manqué une grosse partie de la saison passé. Là encore, après un départ canon sur le plan individuel mais aussi collectif, il a dû se résoudre à rejoindre l’infirmerie et à subir une intervention chirurgicale au niveau de l’épaule en décembre dernier.

Pour autant, le staff auvergnat lui avait dit de prendre son temps en termes de rééducation pour revenir à son meilleur niveau. En clair, la place lui était gardée. Et il n’a fallu qu’une poignée d’apparitions à Toeava lors de son retour à la compétition, début mai, pour mettre tout le monde d’accord et justifier les attentes de ses entraîneurs. Son aisance technique, sa vision supérieure du jeu et sa faculté à toujours effectuer les bons choix (en plus d’apporter de vrais gages d’assurance dans les airs et en défense) ont été une plus-value évidente dans la ligne d’attaque de l’ASMCA. Comment ne pas s’attarder sur sa double intervention sur le premier essai des siens en demi-finale contre Lyon, marqué par Damian Penaud, qui a été décisive ? C’est lui qui, en naviguant parfaitement, a créé la brèche dans la muraille rhodanienne et fait toute la différence, avant d’être de nouveau sollicité pour servir son ailier. Une action qui résume la classe d’un joueur définitivement hors norme.

Sur le même sujet
Réagir
Les commentaires (1)
CasimirLeYeti Il y a 2 mois Le 26/06/2019 à 20:57

C'est vrai, je doutais quand il est arrivé à Clermont, je pensais qu'il avait été détruit par les blessures mais il est vraiment excellent !