• Morgan Parra blessé ne prendra pas part à la prochaine Coupe du monde au Japon
    Morgan Parra blessé ne prendra pas part à la prochaine Coupe du monde au Japon Sportsfile / Icon Sport - Sportsfile / Icon Sport
Publié le / Modifié le
XV de France

L’ombre de Parra

Pour le moment Morgan Parra n’effectuera pas sa troisième Coupe du monde. Mais si l’on regarde dans le rétroviseur, ce n’est pas pour le moment une mauvaise nouvelle pour le Clermontois. En 2011, le sélectionneur Marc Lièvremont, veut faire de Dimitri Yachvili son choix numéro un chez les neuf au détriment de Morgan Parra. Qu’à cela tienne, il finira titulaire en finale… Au poste d’ouvreur où il fût préféré au numéro dix de métier Trinh-Duc, Doussain ou Traille. Quatre ans plus tard, la concurrence est féroce chez les neuf, d’autant plus que Saint-André veut installer le Castrais Rory Kockott à la mêlée. En remplaçant, PSA préfère en début de compétition, Sébastien Tillous-Borde qu’il a coaché au RCT. La préparation estivale est l’occasion d’explication de textes entre les prétendants en neuf, notamment lors du stage à Tignes, ou au moment des tests physiques au CNR. Parra compte sur plusieurs soutiens parmi les joueurs cadres à commencer par Pascal Papé et le capitaine Thierry Dusautoir. Au final, Parra sera titulaire en quart de finale face aux Blacks !

Alors même si Jacques Brunel affirmait à son propos mardi, lors de l’annonce du groupe des 31 joueurs plus les 6 réservistes, "Maxime Machenaud a fait le Tournoi des Six Nations avec nous l’an dernier, il avait été prépondérant sur ces matchs-là… Aujourd’hui, il a retrouvé toutes ses qualités, c’est un buteur efficace, ce qui est important pour nous. Et la blessure de Morgan Parra est entrée en compte", nul doute que si jamais un des trois neufs (Dupont, Serin et Machenaud) venait à se blesser, les actions de Parra remonteraient en flèche. D’autant plus que lui n’a pas annoncé sa retraite internationale…

Sur le même sujet
Réagir