• Le duel entre Richie Mo’unga et Beauden Barrett s’annonce décisif pour l’issue du match. Photos Icon Sport
    Le duel entre Richie Mo’unga et Beauden Barrett s’annonce décisif pour l’issue du match. Photos Icon Sport
  • La menace Beauden Barrett
    La menace Beauden Barrett
Publié le / Modifié le
International

La menace Beauden Barrett

La bataille sera intense ce samedi à l’occasion de la demi-finale de Super Rugby, entre les Crusaders et les Hurricanes. L’entraîneur adjoint des Crusaders, Ronan O’Gara sait que la partie ne sera pas facile mais compte sur ses All Blacks pour renverse la tendance.

Tous les projecteurs de la Nouvelle-Zélande sont tournés sur la demi-finale des Crusaders contre les Hurricanes en Super Rugby à Christchurch ce samedi matin (9 h 35, heure française). Un match dans le match attire d’ailleurs tous les regards : celui entre les deux ouvreurs internationaux, Richie Mo’unga et Beauden Barrett.

Barrett, âgé de 28 ans, est le numéro 10 titulaires des All Blacks en raison de son talent et de son expérience (73 essais et une Coupe du monde), mais Mo’unga le rattrape petit à petit en ayant remporté brillamment deux titres de Super Rugby avec les Crusaders. Nombreux sont les observateurs à penser que Mo’unga est actuellement au dessus en termes de niveau de jeu que Barrett. Notamment dans leurs derniers affrontements directs lors de ces deux dernières années. Les joueurs de Christchurch sont une nouvelle fois favoris pour gagner cette année encore, car ils ont l’avantage de jouer à la maison. Ils présentent également une équipe composée uniquement de Néo-Zélandais qui ont de nouveau "bien performé ", selon l’entraîneur Scott Robertson. Le demi d’ouverture de 25 ans, qui a joué neuf fois cette année avec les Blacks, a l’avantage d’évoluer aux côtés d’un groupe comprenant les expérimentés Owen Franks, Codie Taylor, Joe Moody, Scott Barrett, Sam Whitelock, Kieran Read et Matt Todd. L’entraîneur des All Blacks, Steve Hansen, a qualifié l’année dernière cette équipe de "Rolls Royce".

O’Gara : "Il faut prendre le score dès le début du match"

Et pourtant, les Hurricanes ont une très bonne ligne d’arrières, incluant non seulement Beauden Barrett, mais aussi son frère à l’arrière Jordie, le demi de mêlée TJ Perenara et le centre Ngani Laumape.

L’un des points forts des Hurricanes est l’association entre TJ Perenara et Beauden Barrett à la charnière. Le week-end dernier, ils ont fêté en quarts de finale contre les Bulls (35-28) leur 100e match de Super Rugby ensemble. L’entraîneur adjoint des Crusaders, Ronan O’Gara, l’Irlandais qui prendra bientôt ses fonctions à La Rochelle, a déclaré que ce chiffre ne devait pas être sous-estimé. "Évidemment, je suis un grand admirateur de Beauden Barrett. Je le suis depuis longtemps, a-t-il déclaré. C’est un joueur et un compétiteur fantastique, tout comme TJ Perenara. Pour moi, jouer 100 matchs ensemble, c’est significatif ! Je pense que les gens sous-estiment la difficulté de ce qu’ils ont fait. Il fallut beaucoup de préparation pour faire cela. Ce qu’ils ont accompli est donc probablement un avantage en expérience face à notre charnière."

Et ce malgré le niveau de la charnière des Crusaders actuellement. "Nous avons deux demis de mêlée (Bryn Hall et Mitchell Drummond) au sommet de leur art en ce moment et nous avons Richie (Mo’unga) qui "marche sur l’eau " depuis longtemps. Il cherche à détrôner "Beaudy ". Mais ce dernier a l’avantage d’être une superstar au niveau des matchs internationaux. Même si je pense que Richie peut accéder à ce niveau. Ça promet un duel très excitant", analyse Ronan O’Gara.

Il est clair que Mo’unga et Barrett, auront à cœur de répéter leur performance du week-end dernier. En inscrivant 23 points, dont deux essais, lors de la victoire de son équipe contre les Highlanders (38-14), Mo’unga a de nouveau brillé. Pour contrer Barrett O’Gara s’appuie le récent succès des Crusaders dans l’objectif de museler le talentueux ouvreur des Hurricanes.

"C’est peut-être peu probable, mais je pense que nous pouvons faire quelque chose, il faut prendre le score dès le début du match. C’est aussi simple que cela, a déclaré O’Gara. Si vous gagnez dans le combat et si vous gagnez la ligne d’avantage, peu importe si vous avez un bon numéro 10, vous allez automatiquement gagner du temps. Mais lorsque le ballon est entre les mains de Beauden Barrett, ce n’est pas un bon signe pour les adversaires."

Un joueur qui sera à suivre comme le reconnaît le centre des Crusaders et des All Blacks, Ryan Crotty : "C’est un joueur de classe mondiale. C’est aussi simple que cela. Mais ce ne sera pas le seul danger sur le terrain."

Patrick Mckendry
Réagir