• Hurricanes' Beauden Barrett (left) and Hurricanes' Isaia Walker-Leawere react at the final whistle of the Super Rugby quarterfinal between the Hurricanes and Bulls at Westpac Stadium in Wellington, New Zealand on Saturday, 22 June 2019.
Photo: Dave Lintott / Icon Sport
    Hurricanes' Beauden Barrett (left) and Hurricanes' Isaia Walker-Leawere react at the final whistle of the Super Rugby quarterfinal between the Hurricanes and Bulls at Westpac Stadium in Wellington, New Zealand on Saturday, 22 June 2019. Photo: Dave Lintott / Icon Sport Dave Lintott / Icon Sport / Dave Lintott / Icon Sport
Publié le / Modifié le
International

L’immense défi des Hurricanes

A seulement 22 ans, le fils de l’ancien capitaine des Fidji, Kele Leawere, va disputer sa première demi-finale de Super Rugby. Face à lui, il retrouvera deux références du poste.

La deuxième ligne des Hurricanes sera très inexpérimentée en comparaison avec celle des Crusaders. Isaia Walker-Leawere et James Blackwell cumulent à eux deux "seulement" 39 matchs de Super Rugby quand l’attelage de Christchurch, Sam Whitelock — Scott Barrett, en compte 208 ! Pourtant Walker-Leawere n’est pas du genre à trembler devant tant d’expérience. Il faut dire qu’avec son physique (1,97 m pour 122 kg), sa moustache et ses tatouages qui ornent son corps, l’enfant de Gisborne est plutôt du genre à effrayer ses adversaires. L’ancien champion du monde des moins de 20 ans (sacré en 2017 avec les Baby Blacks en Géorgie), a de qui tenir puisqu’il est le fils de l’ancien deuxième ligne et capitaine des Fidji, Kele Leawere (25 sélections et deux Coupes du monde en 2003 et 2007 à son actif).

Seulement sa huitième titularisation

Encore trop tendre selon le staff des Hurricanes qui le lançait sur des bouts de matchs en début de saison, le joueur de 22 ans a su se montrer indispensable, tant par son sens du combat que par son activité ballon en main - à l’image de son essai il y a deux semaines contre les Blues où il a mystifié le dernier défenseur par un magnifique crochet -, pour ne plus quitter le XV de départ des "Canes" lors des sept derniers matchs !

Face à la paire Whitelock-Barrett, c’est un nouveau défi de taille qui attend le fils Leawere ! S’il n’aura pas encore la chance de connaître sa première Coupe du monde avec les grands cette année, nul doute qu’il remettra en cause dans les prochaines années la hiérarchie chez les Blacks…

Réagir