Publié le / Modifié le
Top 14

Revue de l'élite (Ailiers) - Les déceptions : Teddy Thomas sur le flanc

Troisième de ce classement l’année dernière, Teddy Thomas, le "facteur X" du Racing 92 et du XV de France n’a pu tenir sa place année. à son crédit, il affiche un impressionnant ratio matchs joués/essais marqués (8 en Top 14, pour 6 réalisations) et est toujours capable d’exploits individuels, mais affiche toujours de terribles lacunes en défense et dans le jeu collectif.

Une blessure aux ischio-jambiers aura écourté sa saison. à Grenoble, le Springbok Raymond Rhule a globalement déçu. Auteur de prestations moyennes, il n’a pas apporté la plus-value espérée à l’effectif isérois qui retrouvera le Pro D2 la saison prochaine, tout comme l’ailier catalan Mathieu Acébès. Bien que cadre du vestiaire usapiste, l’ailier n’a pas confirmé son statut sur le terrain et n’a jamais été décisif.

Deux joueurs de l’Union Bordeaux-Bègles complètent enfin cette section : l’Australien Eto Nabuli, qui débarquait en Gironde avec le statut de sérieux marqueur du Super Rugby avec les Reds du Queensland, et surtout le All Black Seta Tamanivalu. Recruté à prix d’or aux Crusaders, l’ailier néo-zélandais (27 ans, 3 sélections) n’a pas affiché le niveau de performance qu’on lui a connu avec la franchise de Christchurch.

Voir les commentaires
Réagir