• L’ailier catalan, Romain Franco, meilleur marquer d’essais de l’Élite 1. Photo M. C.
    L’ailier catalan, Romain Franco, meilleur marquer d’essais de l’Élite 1. Photo M. C.
Publié le / Modifié le
Rugby à XIII

Saint-Estève : L’atout jeune

Saint-Estève-XIII Catalan joue à fond la carte de la formation cette saison avec une large majorité de jeunes de moins de 20 ans.

La réserve des Dragons ne voudra pas en rester là. Cette deuxième finale de la saison est l’occasion de prendre leur revanche sur la finale de Coupe perdue face à ce même adversaire et surtout, de ramener enfin le titre à Brutus. Depuis l’entrée des Dragons en Super League, jamais leur équipe réserve n’a décroché le sacre national. "On a déjà perdu, c’était contre Pia en 2013, mais c’est vrai que ce titre nous fuit. Personne n’aurait parié sur nous en début de saison et pourtant nous sommes là et en terminant à la deuxième place, les jeunes ont pris conscience de leur potentiel", prévient le capitaine Joan Guasch quand son entraîneur remonte le fil.

"Nous avons tous les week-ends entre huit et dix joueurs de moins de 20 ans sur le terrain. Depuis l’arrêt des Dragons moins de 19 ans, nous avons intégré les plus jeunes en Élite. Plus de la moitié de mon équipe a découvert ce championnat cette saison. Ils ont progressé, se sont aguerris et aujourd’hui, ils viennent contrarier ce qui se fait de mieux. Nous sommes sur le bon chemin, sachant que leur marge de progression est encore importante", résume l’entraîneur Benoît Albert.

Former des compétiteurs

Cette année, Saint-Estève-XIII catalan a vu plusieurs de ses joueurs découvrir ce championnat. Ugo Salabio, Mathieu Cozza, Florien Vailhen, Barthélémy Rougé, Corentin Le Cam, Valentin Zafra et Sébastien Bled faire leurs armes chez les avants. Là où justement ça pique. Là où les "papas" jouent encore des coudes pour repousser les limites. Derrière, Romain Franco, Arthur Mourgue, Mathieu Laguerre, Ugo Martin, Louis Carré et Robin Brochon ont réussi à agiter les défenses les plus robustes. L’ailier de 20 ans, Romain Franco, a terminé meilleur marqueur du championnat avec 24 essais.

Une grosse performance individuelle pour ce jeune étudiant, actuellement en stage de kiné auprès des Dragons catalans. "Nous ne perdons pas notre objectif premier qui est de former les jeunes Dragons catalans de demain. C’est devenu la priorité depuis l’arrêt des Dragons moins de 19 ans. Nous espérons d’ici deux ans former des joueurs de Super League. Mais ça passe par un très gros travail quotidien, physique et mental. Nous devons former des compétiteurs, des joueurs qui voudront se dépasser tous les jours pour devenir les meilleurs", conclut Stéphane Guasch, responsable de la formation au club avec les anciens joueurs de Super League, Greg Mounis et Julien Touxagas.

Samedi à Albi, les jeunes sang et or n’auront pas froid aux yeux. Au contraire, ils voudront faire évoluer leur statut et s’afficher comme référence en bousculant ce qui se fait de mieux cette saison.

Midi Olympique
Sur le même sujet
Réagir
Les commentaires (1)
Treiziste71 Il y a 17 jours Le 29/06/2019 à 14:04

Cela nous promet une super finale du championnat d'Elite 1 .