• Richie Mo’unga, ici avec Ryan Crotty, a parfaitement guidé le jeu des Crusaders. Photo Icon Sport
    Richie Mo’unga, ici avec Ryan Crotty, a parfaitement guidé le jeu des Crusaders. Photo Icon Sport Howard Cleland / Icon Sport / Howard Cleland / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Crusaders

Crusaders : Un leader au rendez-vous

S’ils se sont fait peur face à leurs compatriotes, les Crusaders ont assuré l’essentiel en prenant rendez-vous pour leur troisième finale de rang.
 

Cela ne pouvait pas être un match comme les autres. Pour la deuxième année de rang, Crusaders et Hurricanes se retrouvaient à ce stade de la compétition. Si le début de match pouvait laisser penser à une promenade de santé semblable à celle de la saison dernière (victoire 30-12 des Crusaders), il n’en sera finalement rien. Rentrés tambour battant dans cette demi-finale (13-0), les hommes de Christchurch se faisaient surprendre avant la pause puis dès le retour des vestiaires, laissant la possibilité au vent de tourner vers une tornade (13-12). De l’opportunisme de Reece à la retombée d’un coup de pied, au contrôle orienté poitrine de Laumape pour l’essai du doublé, la rencontre prenait des allures de combat de boxe. Chacun frappait de toutes ses forces, offrant un spectacle digne de l’événement entre les frères ennemis, les deux meilleures équipes de la saison régulière au nombre de points. Friables en défense, avec quatre essais encaissés, les Crusaders se montraient pour autant diablement disciplinés en n’encaissant que trois pénalités. Des miettes pour le buteur adverse. Au sein de ce collectif si bien huilé, deux individualités ont émergé.

Mo’unga et Reece brillent

Dans le duel qui opposait les demis d’ouverture, Richie Mo’unga s’est une nouvelle fois montré décisif. Après ses 23 points en quarts, il en a inscrit 20 face aux Hurricanes, se montrant aussi précis dans le jeu courant que dans les coups de pied. Avant cela et dans un autre duel, c’est son trois-quarts aile Sevu Reece qui prenait le meilleur sur Ben Lam. D’abord à la course, sur une diagonale de Crotty, puis en bout de ligne avec un dernier cadrage-débordement devant Beauden Barrett.
Partis avec un léger matelas d’avance les coéquipiers de Kieran Read ne seront jamais rattrapés et tenteront de conserver leur titre face aux Jaguares, ce sera sur cette pelouse du Orangetheory Stadium.

Léo-Pol PLATET
Sur le même sujet
Réagir