Publié le / Modifié le
Top 14

On prend les paris : Vincent - Delbouis, une paire d’avenir ?

Ils sont jeunes, ils sont frais, sortent d’une saison accomplie en club et surtout d’un titre de champion du monde… N’allez donc pas vous étonner si les attentes placées en le Montpelliérain Arthur Vincent (20 matchs, 12 titularisations avec le MHR) et le Parisien Julien Delbouis (21 matchs, 15 titularisations, 1 essai avec le Stade français) seront énormes cette saison… Associés au milieu de terrain des Bleuets, les deux garçons ont plus qu’amplement participé au deuxième sacre mondial des U20, Vincent brillant par son leadership et son sens du jeu tandis que Delbouis a pesé sur tous ses adversaires, de par sa puissance… Ultra-complémentaires, Vincent et Delbouis peuvent rêver à des lendemains qui chantent, à condition de confirmer dès cette saison en championnat. Mais ils ne seront pas les seuls à être scrutés de près… On gardera ainsi un œil très attentif quant à l’évolution de leur compère Pierre-Louis Barassi, qui a franchi un cap cette saison avec Lyon et a pu mesurer l’étendue des progrès qu’il lui reste à accomplir. L’éclosion du jeune Tani Vili, programmée de longue date du côté de Clermont, pourrait bien être l’une des bonnes surprises du début de saison, en l’absence des Mondialistes. Le Racingman Olivier Klemenczak, appelé à succéder à Henry Chavancy, sera également attendu au tournant, tout comme Julien Hériteau du côté de Toulon, ou encore Pierre Fouyssac qui sort d’une saison blanche en devra marquer des points en début de saison du côté de Toulouse. À suivre également, le jeune rochelais Elliott Roudil, qui voudra gagner du terrain dans la rotation.

Toutefois, il n’y aura pas évidemment que des jeunes français à surveiller la saison prochaine. Au contraire, toujours à Toulon, on gardera un œil attentif sur Julian Savea, prolongé en dernière minute, qui voudra prouver que sa reconversion au milieu du terrain peut être viable. Cela d’autant plus que Duncan Paia’aua, fraîchement arrivé des Reds, constituera une inconnue de ce début de saison. Dans le même ordre d’idée, on attend avec impatience de voir si Rémi Lamerat saura rebondir du côté de Bordeaux et Alexandre Dumoulin se refaire une santé à Pau, tandis que Jonathan Danty devra également se relever du côté de Paris après une saison extrêmement frustrante. Des interrogations à tous les étages qui augurent d’une saison riche en surprises. D’autant que les quatre mois de Coupe du monde devraient être l’occasion de découvrir des jeunes joueurs qu’on ne connaît pas encore... 

Réagir