Publié le / Modifié le
Pro D2

Joe El Abd : « Être fiers d’Oyo »

Midi Olympique : Comment vivez-vous votre retour dans le Haut-Bugey ?

Joe El Abd : C’est à Oyonnax que j’ai terminé ma carrière de joueur et commencé celle d’entraîneur avant de rejoindre Castres. Je reviens ici avec des fonctions et des responsabilités qui sont nouvelles pour moi, mais j’ai l’avantage de bien connaître ce club.

Est-il resté le même que lors de votre départ en 2015 ?

J.E.A : Non, forcément. Pas mal de choses ont changé. Il y a eu une véritable évolution concernant les installations et la formation, sur d’autres on s’est peut-être un peu perdu.

Sur quel point ?

J.E.A :Il y a toujours eu des valeurs très fortes dans ce club, un lien affectif entre l’équipe et son public. Il faut les remettre au cœur de notre projet. C’est excitant de pouvoir écrire un nouveau chapitre, de créer quelque chose, de pouvoir se fabriquer des souvenirs communs. Notre projet repose sur un mot d’ordre "fiers d’Oyo" et sur la volonté de resserrer les liens avec notre public. Sa réussite ne reposera pas uniquement sur nos résultats. Nous avons ainsi fait le choix de disputer nos deux matchs de préparation, sur notre territoire, à Morez contre Grenoble et à Mathon face au Connacht, pour marquer notre ancrage.

Quelles sont les priorités à l’heure de la reprise ?

J.E.A :La première sera de créer un vrai groupe. Les arrivées de nouveaux joueurs représentent un quart de l’effectif. C’est une proportion importante qui nous impose de trouver une dynamique commune en plaçant la dimension humaine au cœur de notre préparation. Sur un plan plus large nous allons beaucoup travailler sur notre jeu pour que tous se l’approprient. C’est pour cela que dès le premier jour nous avons proposé aux joueurs un entraînement avec le ballon.

Quelles seront les grandes lignes du jeu oyonnaxien ?

J.E.A :Le rugby est un peu le même partout, on sait qu’il commence par le combat. Oyonnax a le potentiel pour proposer un rugby offensif. À partir de là, il y aura dans notre plan de jeu trois principes fondamentaux, être toujours en pression sur l’adversaire, être organisés et jouer en collectif.

Dans quel état d’esprit êtes-vous en revenant à Oyonnax ?

J.E.A :Il y aura beaucoup de travail à faire avant le coup d’envoi du championnat, avec de nouveaux joueurs, de nouvelles combinaisons. Mais il y a dans ce club des valeurs qui font que l’on aime le rugby. Notre projet sera de les partager et de les vivre ensemble.

Jean-Pierre DUNAND
Voir les commentaires
Réagir