• Top 14 - Hendré Stassen (Stade français) contre Perpignan
    Top 14 - Hendré Stassen (Stade français) contre Perpignan Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Top 14

Stade français : Stassen poursuivi pour agression

Décidément, l e Stade français n'en finit plus de faire les gros titres. Ce matin, nos confrères sud-africains de News24 rapportent donc que le flanker parisien Hendré Stassen ferait l'objet d'une enquête en Afrique du Sud après avoir avoir agressé un dentiste de 26 ans à la sortie d'un établissement de nuit. Voici les faits.

Quelques jours après le licenciement de Djibril Camara et le départ de Sergio Parisse, le Stade français est confronté à un nouveau cataclysme. Ce vendredi matin, le site sud-africain News24 rapporte en effet que le flanker parisien Hendré Stassen, considéré comme la révélation de la dernière saison des soldats roses, fait aujourd'hui l'objet d'une enquête policière à Pretoria. Selon nos confrères, Stassen aurait agressé violemment un dentiste de 26 ans à la sortie d'une boîte de nuit. La victime présentant aujourd'hui de très sérieuses blessures au visage (une opération est prévue dans les heures à venir), l'affaire tomberait même sous le coup du pénal.

Le conflit, lui, a été raconté à nos confrères sud-africains par les policiers et la victime, un certain Botes: ce soir de juin, le dentiste était présent au Mystic Bull, un restaurant du quartier d'Hatfield à Pretoria. Là-bas, il reconnaissait rapidement une ancienne camarade de l'école de dentiste du Cap et courait vers elle pour la saluer. Il apparaît aujourd'hui que la jeune fille en question serait l'ancienne petite amie de Hendré Stassen.

Après avoir quitté le Mystic Bull, la joyeuse troupe rejoignait alors un pub du quartier de Lynwood où la soirée se poursuivait. Ledit Botes y aurait alors noté la présence de Hendré Staassen, lequel l'aurait dévisagé à plusieurs reprises de "façon agressive". Au moment où le dentiste quittait le pub en question pour monter dans un Uber, il était alors rattrapé par le flanker du Stade français: "Quand j'ai vu qu'il était trop agressif, explique Botes à News24, j'ai décidé de rentrer à la maison. Mais juste avant de pénétrer dans le taxi, j'ai entendu une voix derrière moi qui disait: "L'as-tu embrassée ?" "

Dans la foulée, tout allait beaucoup trop vite pour le jeune dentiste, qui se retrouvait sous le corps du rugbyman (2m et 116 kg), lequel le frappait au visage et au corps à plusieurs reprises. Les deux hommes étaient finalement séparés par des témoins avant que la police n'intervienne. Passé cet incident, une question s'impose: le Stade français, après avoir licencié Raisuqe et Camara pour faute grave, en fera-t-il autant avec le flanker sud-africain si les faits reprochés à Stassen par la police de Pretoria avaient des suites pénales ? L'avenir le dira...

Réagir