• Première séance terrain pour les Varois de Patrice Collazo, qui se sont adonnés à une session musculation. Photo M. O. - Patrick Derewiany
    Première séance terrain pour les Varois de Patrice Collazo, qui se sont adonnés à une session musculation. Photo M. O. - Patrick Derewiany
Publié le / Modifié le
Top 14

Toulon : Un début de saison en chantier

Les Varois ont repris le chemin des terrains mardi, dans la chaleur et en mode "camping", puisque leur centre d’entraînement est en travaux.

Le chant des cigales a laissé place au brouhaha de l’autoroute. Pour le lancement de sa saison, le RCT doit bricoler. Camper. Avec les travaux du nouveau centre d’entraînement, Patrice Collazo et ses troupes ont dû migrer quelques centaines de mètres plus loin, au stade Léo-Lagrange, jouxtant l’A57. La pelouse de Berg étant en chantier jusqu’à fin septembre, il fallait bien trouver une solution pour pouvoir fouler un terrain digne de ce nom. C’est le cas dans cette enceinte où évoluent les espoirs habituellement. Un stade également ouvert aux scolaires durant l’année. C’est donc dans ce cadre que le RCT a fait sa rentrée mardi matin, dans la fournaise estivale, pour les premiers tests physiques. Le tout sous la houlette d’Alex Marco, débarqué de Toulouse et propulsé directeur de la performance. Une prise de choix pour Mourad Boudjellal et Patrice Collazo qui ont dû composer avec le départ de Thibaut Giroud pour l’équipe de France en fin de saison dernière.

Chaleur, tests et barbecue au menu

Même si les joueurs étaient partis en vacances avec un programme à respecter, ces séances de reprises et les tests qui les accompagnent piquent toujours un peu. Certains ont peiné, à l’instar de Julian Savea. D’autres ont tiré leur épingle du jeu comme Mamuka Gorgodze, toujours impressionnant pour son âge, ou encore le jeune Yoann Cottin. Tout cela dans un effectif privé de ses internationaux (en stages avec leurs sélections pour préparer la Coupe du monde), sans les champions du monde moins de 20 ans également, encore en vacances pour 15 jours, ni les blessés. Pas de Mathieu Bastareaud non plus, toujours membre du club, mais qui bénéficiait d’une semaine de vacances en attendant que son avenir soit clarifié. Invité surprise du recrutement varois, Sergio Parisse a fait un détour par Toulon lundi pour sa signature et une présentation aux médias, mais il faudra attendre l’après-Japon pour voir le capitaine de la Squadra Azzura sous ses nouvelles couleurs. Les jeunes, eux, étaient bien au rendez-vous. Et en nombre. Ceux que l’on a découverts l’an passé comme Devaux, Cottin, Moretti, Ory mais aussi la nouvelle fournée dont Le Corvec (fils de Grégory), Beaudon ou encore Sabbia.

Comme souhaité par Patrice Collazo, le staff des espoirs, avec Jocelino Suta notamment, était présent. Un encadrement technique auquel s’ajoutent encore deux nouveaux venus avec Casey Laulala ainsi qu’Éric Dasalmartini. Sans trop mettre la main à la pâte encore en cette période plutôt orientée vers le physique. Après cette première séance terrain, la muscu était à l’ordre du jour. Là encore dans des conditions particulières. Une salle provisoire a été installée à l’entrée du centre de Berg, puisque l’ancienne a été détruite. Des allers-retours contraignants, mais les voyages forment la jeunesse parait-il. Un barbecue de rentrée a enfin permis à tout le groupe et à l’encadrement de se retrouver. De quoi permettre aux recrues, notamment Heriteau, Tolofua, Heem, Hoarau… de prendre leurs marques.

Mercredi matin, l’entraînement était ouvert au public, même si les supporters ne se bousculaient pas au portillon, peut-être pas encore habitués au changement de camp de base. Là aussi, ce fut du physique au menu, mais aussi un peu de ballon. De quoi faire passer un peu mieux la pilule de la préparation et surtout poser les premières bases de ce nouveau RCT où encore beaucoup de choses ont changé. Mais ce ne sera pas une excuse. Mourad Boudjellal comme Patrice Collazo ne se sont pas cachés. Cette saison Toulon vise le Top 6 et tout part de là.

Fabrice MICHELIER
Réagir