• Zakaria El Fakir (Bordeaux) lors de la reprise de l'entraînement pour les Bordelais
    Zakaria El Fakir (Bordeaux) lors de la reprise de l'entraînement pour les Bordelais Icon Sport - Icon Sport
Publié le / Modifié le
Top 14

Une charnière prometteuse pour Bordeaux

Arrières

L’international Nans Ducuing sera sans doute le numéro un. Mais il s’est fait opérer début juin. Romain Buros pourrait le titiller après sa très bonne fin de saison dernière, tout comme Santiago Cordero, recrue vedette qui peut jouer partout dans le trident offensif. Geoffrey Cros peut aussi jouer sa carte avec le numéro 15..

Ailiers

Santiago Cordero est une recrue phare en plus, il ne sera sans doute pas au Mondial. Ancien All Black, Seta Tamanivalu sera attendu après une première saison en dedans. Derrière, Blair Connor, désormais le plus ancien de l’équipe voudra montrer qu’il a encore son mot à dire. Geoffrey Cros sera en embuscade. Tout comme Nicolas Plazy, si fort en Pro D2 en 2017-2018, mais peu utilisé la saison passée. Martin Dulon essaiera de faire des apparitions.

Centres

Le Fidjien Semi Radradra sera toujours la vedette des lignes arrière. Mais il sera à la Coupe du monde en début d’exercice. Même situation pour le Samoan Ulupano Seuteni. Nouvelle recrue de poids, Rémi Lamerat aura l’avantage de son CV international. Mais Jean-Baptiste Dubié est considéré comme un très bon joueur de club. Yoram Moefana, venu de Colomiers est annoncé comme un sérieux espoir. Il est international chez les moins de 20 ans. Seta Tamanivalu peut aussi jouer à ce poste.

Ouvreurs

A priori, le prometteur Matthieu Jalibert aura enfin l’occasion de montrer ce qu’il vaut vraiment. Mais le Néo-Zélandais Ben Botica venu d’Oyonnax n’est pas n’importe qui, il fut sacré meilleur joueur de Top 14 il y a deux ans. Revenu au club en septembre 2018, Lucas Méret se tiendra prêt, tout comme le jeune Simon Desaubiès lancé l’an passé. Maxime Lucu peut aussi évoluer à ce poste.

Demis de mêlée

Après le départ de Baptiste Serin à Toulon, Yann Lesgourgues sera sans doute le choix numéro un. Derrière lui, l’ancien Biarrot Maxime Lucu découvrira le Top 14 avec un profil de buteur en plus. Jules Gimbert aura aussi un coup à jouer bien sûr après avoir fait des apparitions depuis deux ans. Le jeune et prometteur international chez les moins de 20 ans, Baptiste Germain complétera le choix.

Numéros 8

Afa Amosa fut excellent la saison passée. Il sera sans doute au Mondial et ce sera l’occasion pour Marco Tauleigne de revenir en fin sur le devant de la scène. Il n’a quasiment pas joué la saison dernière. Mais il a joué le Tournoi 2018. Mais bien sûr, l’ancien Wallaby Scott Higginbotham, nouvelle recrue, pourrait lui aussi occuper ce poste. Beka Gorgadze est aussi censé briller dans cette position. Pierre-Olivier Batangken se tiendra prêt.

Troisième ligne aile

Alexandre Roumat fut très utilisé l’an passé pour ses qualités en touche. Avec Mahamadou Diaby (plaqueur gratteur) il formait un duo complémentaire. Mais Cameron Woki, champion du monde des moins de 20 ans en 2018 a montré de vrais moments de classe. Beka Gorgadze sera aussi dans la rotation quand il reviendra du Mondial. Sacha Gué, Clarence Biénès et Jean-Baptiste Lachaise seront en réserve.

Deuxième ligne

Jandre Marais devrait faire son grand retour fin août début septembre. Il est censé être la poutre du pack. L’UBB a réussi à faire venir Alexandre Flanquart, ex-international du Stade français, une prise de choix. Kane Douglas l’international australien sera toujours là ainsi que Cyril Cazeaux, joueur de devoir de plus en plus précieux. Derrière, Adrien Vigne aura l’occasion de montrer le bout de son nez. Antoine Jourdan et Ian Kitwanga aussi.

Piliers

À droite, le Moldave Vadim Cobilas sort d’une saison énorme. Teague et Worlsey l’ont sur-utilisé malgré un âge avancé. Le Georgien Lekso Kaulashvili va reprendre après une longue convalescence due à ses cervicales. L’autre Géorgien Lasha Tabidze commence à être considéré comme un "bon client". L’UBB pourra aussi compter sur Zakaria El Fakir, jeune talent venu de Béziers. Derrière lui, Yann lagane.

À gauche, Jefferson Poirot sera le grand leader du groupe, mais après son retour du Mondial évidemment. Thierry Paiva, pur produit du club, sera sa doublure. Il s’est vraiment révélé la saison dernière. Mais Peni Ravai, le Fidjien présente un profil très intéressant par son dynamisme. Lui aussi sera au Mondial. L’expérimenté Laurent Delboulbès (32 ans), pas mal blessé la saison passée, sera aussi une option très crédible. Enzo Baggiani essaiera de grappiller du temps de jeu.

Talonneurs

Les internationaux Clément Maynadier et Adrien Pélissié vont sans doute se livrer à un joli mano a mano. Derrière eux, Florian Dufour aura forcément du temps de jeu. On le sent monter en puissance Le jeune Clément Renaud sera en réserve.

Sur le même sujet
Réagir