Publié le / Modifié le
Top 14

Revue de l'élite (Troisième ligne centre) - Les déceptions : le déclin de Parisse et Vito

Même pour les plus grands le temps fait son œuvre… Les trois moments marquants de la saison de Sergio Parisse sont significatifs de la fin d’une histoire. Premier match de la saison et sortie sur carton rouge les bras levés au ciel après un plaquage jugé trop haut. Le dernier le verra sortir à la mi-temps, remplacé par Gray, sans qu’il ne sache que c’était sa dernière apparition avec le maillot bleu et rose. Car le 28 juin dernier, le Stade français annonçait la résiliation de son contrat. La fin de quinze années, parfois glorieuses, pour le capitaine exemplaire. L’arrivée au pouvoir de Hans-Peter Wild et Heyneke Meyer a visiblement changé la donne. La dernière saison de l’international italien emblématique du club parisien aura donc été en demi-teinte, sous fond de crise en interne. Une autre légende mondiale, l’ancien All Black Victor Vito, a vu sa place de numéro 8 bousculée par le remuant Gregory Alldritt, au point de ne pas jouer les ultimes rencontres de la phase régulière et d’être relégué sur le banc pour le barrage et la demie. Son statut de capitaine n’y a rien changé, les jeunes prennent lentement mais sûrement la place des plus vieux. Même pour un double champion du monde… 

Sur le même sujet
Réagir