Publié le / Modifié le
Top 14

Revues de l'élite (Demis de mêlée) - Les déceptions : Le fantôme de Pienaar

À Toulon, une autre déception est un autre grand nom du rugby mondial : Rhys Webb. Blessé tout le début de saison, l’international gallois (30 ans, 33 sélections) a ensuite alterné le chaud et le froid. Capable d’actions de grande classe où, seul, il déséquilibrait la défense adverse, il a aussi pâti de la rotation imposée au poste par Patrice Collazo et du faible rendement collectif du RCT. Comme le reste de son équipe, sa deuxième année dans le Var devra être plus convaincante. À Bordeaux, enfin, Baptiste Serin a livré une saison en demi-teinte. Dans un collectif qui n’a jamais trouvé la bonne carburation, le demi de mêlée international (27 sélections) n’a pas su inverser le cours des choses. Un goût d’inachevé, pour sa dernière saison dans son club formateur qu’il quittera pour rejoindre Toulon, la saison prochaine.

À Montpellier, enfin, ce sont des problèmes relationnels qui ont fait disparaître Ruan Pienaar des tablettes. D’abord décevant, le glorieux Springbok (88 sélections, champion du monde 2007) a ensuite été mis hors du groupe par Vern Cotter et son staff. Son club s’en est mieux porté. Au MHR, Pienaar aura été la grande déception de cette saison.

Sur le même sujet
Réagir