• Jonny Gray. Photo Icon Sport
    Jonny Gray. Photo Icon Sport
Publié le / Modifié le
Coupe du Monde

La star : Jonny Gray, la cisaille

Deuxième ligne de son état, le plus jeune des frères Gray incarne l’avant moderne dans toute sa plénitude, fort d’une capacité de déplacement et d’une activité ahurissantes.

Quarante-trois plaquages., soit une moyenne d’un peu plus d’un toutes les deux minutes, pendant l’intégralité d’un match. C’est là la performance invraisemblable réalisée par Jonny Gray avec son équipe de Glasgow, lors d’un déplacement victorieux sur la pelouse du Leinster (39-24) le 13 avril dernier. Record du monde, toutes époques confondues ? On se gardera de l’affirmer haut et fort faute d’éléments de comparaison mais en tout cas, le simple fait de se poser la question en impose…

Le plus fort, dans l’histoire ? C’est que la performance de Jonny Gray n’a finalement étonné personne, tant le deuxième ligne écossais a habitué tous les observateurs à un certian degré d’excellence au gré des 51 sélections qu’il a d’ores et déjà accumulées, à l’âge de seulement 25 ans. Prototype de l’avant moderne, agile ballon en main et fort d’une capacité de déplacement incroyable, Gray est devenu l’âme du pack du Chardon, l’élément de base du XV aligné par Greg Townsend, et probablement son futur capitaine après la Coupe du monde. "Jonny n’est pas du genre à beaucoup parler, c’est quelqu’un de très calme et réservé, nous confiait à son sujet le demi de mêlée de Clermont Greig Laidlaw. C’est par ses actes qu’il s’avère un véritable leader, de ceux que ses partenaires acceptent de suivre parce qu’il est toujours devant, à prendre des coups pour son équipe. C’est juste un guerrier. "

Un de ceux, en tout cas, derrière qui les Highlanders chercheront à se regrouper pour leur déterminant match d’ouverture contre l’Irlande. Un rendez-vous pour lequel les Écossais de Glasgow ont d’ores et déjà trouvé la recette en championnat face au Leinster, dont Jonny Gray sera fatalement encore un des ingrédients principaux…

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir