Publié le / Modifié le
Coupe du Monde

L'objectif : ils visent le titre

Cela peut paraître paradoxal, pour une équipe qui n’est encore jamais parvenu à faire partie du dernier carré. Mais pour cette Coupe du monde 2019, le seul et unique objectif des Irlandais sera bien le titre... C’est tout cas ce que le sélectionneur Joe Schmidt a laissé entendre en préambule de la phase de préparation, avant un Mondial qui cloturera son règne, le plus faste de l’histoire du rugby irlandais. On exagère ? Pas vraiment, chiffres à l’appui. En effet, c’est un ratio de 74 % de victoires que présente l’Irlande depuis 2013 avec Schmidt en tant que sélectionneur (au point d’occuper un temps la deuxième place au classement World Rugby, entre autres), tandis que celui-ci n’est que de 54 % depuis le début du professionnalimse, et 42 % toutes périodes confondues...

Des résultats qui légitiment les ambitions du sélectionneur et de son équipe. « Ce que l’on veut, c’est marquer l’histoire, avançait celui qui prendra une année sabbatique après la compétition pour s’occuper de sa famille. En 2015, nous avions une bonne équipe, mais nous avons payé cher le fait de ne pas disposer d’une profondeur d’effectif suffisante. Cette fois, tous les postes sont doublés, et l’équipe est prête à faire face à l’imprévu. » Une référence, évidemment, aux blessures qui avaient privé Paul O’Connell et Jonathan Sexton de quarts de finale, et avaient considérablement plombé les chances irlandaises. Alors, partant du principe que la phase de poule 2019 devrait être un peu moins saignante et permettre à Schmidt de faire tourner davantage son effectif, tous les espoirs sont effectivement permis.

La poule

Irlande (3e au classement World Rugby), Écosse (7e), Japon (11e), Russie (20e), Samoa (16e).

Le calendrier

  • Irlande - Écosse le 22 septembre à 9h45 à Yokohama 
  • Irlande - Japon le 28 septembre à 9h15 à Shizuoka
  • Irlande - Russie le 3 octobre à 12h15 à Kobe
  • Irlande - Samoa le 12 octobre à 12h45 à Fukuoka
Sur le même sujet
Réagir