Publié le / Modifié le
Tournoi de Colomiers

Petits bruits de couloir : le Tournoi de qualification olympique

Le vainqueur à Tokyo, les 2ème et 3ème en repêchage

Le principe de ce TQO est on ne peut plus simple : le vainqueur ira aux JO de Tokyo ; les deux autres nations sur le podium seront reversées dans un tournoi de repêchage, prévu au premier semestre 2020, au cours duquel douze équipes se disputeront le dernier billet.

Le gagnant du tournoi de Colomiers rejoindra les équipes déjà qualifiées : le Japon (pays organisateur) ; les Etats-Unis, l’Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande et les Fidji (les quatre meilleures équipes du circuit mondial) ; l’Argentine et le Canada (vainqueurs de leurs compétitions régionales). Trois autres tournois qualificatifs suivront : celui de l’Océanie du 7 au 9 novembre, de l’Afrique les 8 et 9 novembre et en l’Asie les 23 et 24 novembre. Au Japon, les tournois de rugby à VII se tiendront lors de la première semaine des Jeux et seront lissés sur six jours à raison de deux sessions par jour entre le 27 juillet et le 1er août. À l’inverse du programme des JO de Rio en 2016, le tournoi masculin sera disputé les trois premiers jours et le tournoi féminin les trois jours suivants. Les médailles seront jouées lors du "Super samedi".

Les poules

Poule A : France, Portugal, Italie, Hongrie ; poule B : Irlande, Espagne, Russie, Ukraine ; poule C : Angleterre, Allemagne, Géorgie, Lituanie.

Le programme des Bleus

Samedi 13 juillet : France - Hongrie à 13 h 50 ; France - Italie à 16 h 35 ; France - Portugal à 19 h 20.
Dimanche 14 juillet : quarts de finale à partir de 11 heures ; demi-finales à partir de 14 h 59 ; finale à 18 h 11.

Le groupe France

La France bénéficie du retour de Tavite Veredamu, forfait lors des dernières étapes, à la place de Manoel Dall’Igna. L’ossature du groupe vainqueur à Moscou est conservée.Le groupe : Jean-Pascal Barraque, Paul Bonnefond, Terry Bouhraoua, Pierre-Gilles Lakafia, Jonathan Laugel, Pierre Mignot, Marvin O’Connor, Stephen Parez, Paulin Riva, Rémi Siega, Sacha Valleau, Tavite Veredamu. Samuel Alerte-Lecluse est treizième homme. Le staff : Christophe Reigt (manager), Jérôme Daret (entraîneur), Nicolas Le Roux (assistants), Julien Robineau (préparateur physique), Fabien Simon (kiné), Claude Labanère (médecin), Jean-Baptiste Pascal (analyste vidéo), Julien Candelon (responsable services).

Villière, le grand absent

Révélation de la saison et élu meilleur joueur de l’étape de Hong-Kong, Gabin Villière est un des grands absents de ce TQO. Le nouvel ailier de Toulon n’a pas été retenu en raison d’un physique entamé, résultat d’une saison au long cours. Le Normand a repris sa préparation avec le RCT et devrait être pleinement valide la semaine prochaine. Sa participation à des étapes du circuit mondial pour la saison prochaine est envisagée par le staff en vue des JO.

Midi Olympique
Sur le même sujet
Réagir