Le facteur météo de Gosper : "On peut avoir de fortes pluies avec la mousson"

Publié le

En juin dernier, le directeur exécutif de World Rugby Brett Gosper annonçait dans les colonnes du Figaro que les conditions climatiques, lors du Mondial japonais, ne favoriseraient pas toujours le jeu de mouvement. « Nous avons une petite crainte autour du climat, expliquait donc le bras droit de Bill Beaumont. En septembre, on peut avoir de fortes pluies avec la mousson. On planifie d’ores et déjà des alternatives de stades et de calendrier si des matchs devaient être remis. C’est un travail de fourmi pour que tout soit calé en amont, en tenant compte des possibles perturbations dans les aéroports. » Un contexte d’humidité qui ne sera pas pour favoriser l’initiative et le déplacement du ballon, laissant entrevoir la perspective d’une Coupe du monde faisant la part belle aux défenses.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?