• Supporters de Clermont
    Supporters de Clermont Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Top 14

Clermont - Avec le même appétit

Les vice-champions de France ont repris l’entraînement devant leur public. Les hommes de Franck Azéma ont vite monté le curseur pour faire encore mieux que la saison dernière.

Il y a des signes qui ne trompent pas. Le staff est arrivé en premier sur le stade des Gravanches, avec des tee-shirts bleu roi tout neufs. Rougerie et son verbe plein d’énergie, Ulugia et son bob à la Caminati ne sont pas passés inaperçus. Après avoir mis les GPS, le groupe — sans les internationaux ni Parra, Fischer, Ezeala, Lapandry ou Rudy Paige, l’un des jokers Coupe du monde — se réunissait pour le traditionnel "haka" clermontois, mené par Uhila comme il est de coutume depuis un an. Les autres nouveaux étaient bien là : Mike Tadjer, George Merrick et Jake McIntyre, ainsi que les deux jokers JJ Engelbrecht et Faifili Levave. Les jeunes aussi, avec la nouvelle recrue bayonnaise Cheikh Tiberghien. "La reprise s’est faite en douceur, pas par du physique bête et méchant, avouait Rémy Grosso. Nous avons pris nos repères pour monter crescendo. On se découvre avec les jeunes et les nouveaux. Ce sont toujours de bons moments. Pour le bizutage, c’est encore tôt. On laisse les mecs s’acclimater…" La séance commençait par un petit "exercice" de claques au derrière. Mais très vite, le sérieux des séquences défensives reprenait le dessus.

Une préparation intense et rapide

L’absence de certains cadres n’y changeait rien, l’envie était déjà au rendez-vous. "Nous sommes habitués, rappelle l’ailier. C’est particulier, il y a des places vides lors des séances vidéo mais nous sommes contents pour eux. Nous allons essayer de faire le taf en leur absence." Un mois de préparation contre sept semaines l’an dernier, la différence est énorme. "On fait avec car nous avons eu la chance d’aller au bout sur les deux tableaux. C’est un problème de riche, poursuivait Grosso. Cette préparation sera intense et rapide, à l’image du rugby que l’on veut pratiquer. Tout le monde est revenu prêt. Comme ça, on ne perd pas de temps." Après dix jours dans la torpeur, les Jaunards iront en stage à Tignes, fin juillet. Ce sera le moment de se resserrer et d’évoquer les objectifs de la saison. "Nous n’en avons pas encore parlé, avoue-t-il. Mais tous les joueurs sont ici pour la même raison : gagner. Tout le monde a envie de regoûter aux belles choses vécues en 2019. Le début de saison est costaud et il faut s’éviter des frayeurs." Après une séquence d’endurance finale, les Clermontois méritaient bien un plongeon au contact de leurs supporters. La reprise a ça aussi de bon.

Guillaume Bonnaure
Voir les commentaires
Réagir