• Regroupés autour de Julien Sarraute, les Columérins restent très attentifs pour ne pas reproduire les erreurs de l’an dernier.  Photo Stéphanie Biscaye
    Regroupés autour de Julien Sarraute, les Columérins restent très attentifs pour ne pas reproduire les erreurs de l’an dernier. Photo Stéphanie Biscaye
Publié le / Modifié le
US Colomiers

Colomiers : objectif rachat

Après une saison difficile, le club haut-garonnais doit réagir et faire le nécessaire pour reconquérir le cœur de ses supporters déçus.

D’ici au premier match officiel de Colomiers sur le terrain des relégués grenoblois le 23 août, la préparation des Haut-Garonnais bat son plein. Les protégés de Julien Sarraute sont au préalable partis en stage à Saint-Lary-Soulan (65), avec l’ambition de ne plus revivre une saison comme celle de l’année dernière. Il est vrai que les Columérins se sont fait très peur, jusqu’à la fin du championnat. En terminant treizièmes (61 points) ex æquo avec Aurillac, et un tout petit point devant Bourg-en-Bresse, quatorzième, l’addition aurait pu être salée. Dans nos colonnes le mois dernier, le président Alain Carré avouait d’ailleurs que Colomiers allait connaître un changement de cap : "Nous allons devoir retrouver la stabilité et la confiance que nous avons perdues. En termes d’objectifs, nous serons plus modestes mais cela ne veut pas dire que nous n’aurons pas d’ambitions pour autant." Le message est clair, remettre de l’ordre dans la maison bleu foncé.

Recruter, Rajeunir, Rameuter

Alors qu’à cela ne tienne, Alain Carré et sa cellule de recrutement se sont coordonnés pour renouveler une partie de l’effectif et le rajeunir considérablement. Exit Damien Neveu et Sébastien Inigo partis à la retraite, le poste de demi de mêlée ne sera pas confié à un novice pour autant. Pour preuve, l’Italien Edoardo Gori (29 ans, 69 sélections) a posé ses valises en Occitanie après dix saisons à Trévise. L’Italien, revanchard après une saison terne de l’autre côté des Alpes, a également l’avantage de ne pas partir au Japon avec la Squadra azzurra. Son expérience des grands rendez-vous (deux Mondiaux disputés en 2011 et 2015) comptera dans les moments délicats.

L’arrivée du centre bressan Fabien Perrin (8 essais) est aussi à souligner chez les trois-quarts, alors que la deuxième ligne s’épaissit avec le Sud-Africain George Earle qui débarque en provenance des Cardiff Blues pour remplacer l’historique Romain Mémain. Autre secteur en chantier, la jeunesse. Le staff compte s’appuyer davantage sur celle-ci. Plusieurs espoirs auront leur chance dans l’équipe première cette année et devront savoir la saisir cette saison.

En perdant en moyenne 600 spectateurs par match entre 2017 (4 200) et 2 018 (3 600), les Columérins ont inauguré cette année une formule d’abonnement à 1 €, après acquisition au préalable d’un abonnement classique pour inciter les fidèles à revenir garnir Bendichou. Plus que jamais, Colomiers aura besoin de son seizième homme.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir