• La joie des Jurassiens après leur victoire contre La Tour-du-Pin qui leur a permis de monter. Photo Michel Bessard
    La joie des Jurassiens après leur victoire contre La Tour-du-Pin qui leur a permis de monter. Photo Michel Bessard
Publié le / Modifié le
Amateurs

Saga Amateurs - Saint-Claude : une équipe de caractère

À l'issue d'un seizième retour irrespirable, les Sanclaudiens ont retrouvé le niveau supérieur huit ans après l'avoir quitté.

Pour la première fois depuis 2011, le FC Saint-Claude (FCSC) va évoluer en Fédérale 2. Après avoir buté face à Châteauroux en 2018, les Jurassiens ont franchi l’obstacle des seizièmes de finale en Fédérale 3. Opposés à La Tour-du-Pin, ils accusaient un débours de douze points au terme du match aller (18-30) en Isère. Poussés par quelque 1 800 supporters, ils l’ont emporté de seize unités (31-15) au retour, en tremblant jusqu’au bout : les Isérois ayant eu une dernière pénaltouche à dix mètres de l’en-but. "Les deux dernières minutes étaient insupportables, raconte Michel Da Silva, président depuis septembre 2017. Mon palpitant est monté très haut. C’est la première fois que cela m’a procuré une réaction aussi forte sur un match. C’était vraiment intense."

Les Sanclaudiens ont décroché ainsi pour la première fois une accession dans leur stade de Serger. "Quand j’ai pris la pris la présidence, nous nous étions donné un objectif de montée sur trois ans. Nous avons gagné une année", se félicite Michel Da Silva.

Onze finales chez nous

Si le FCSC a réalisé une belle saison (seize victoires en vingt-deux rencontres en poule 3), fort d’"un groupe très solidaire, ayant beaucoup de tempérament, avec de nombreux anciens, sanclaudiens en plus", tout n’a pas été linéaire. Fin février, le manager Ludovic Chambriard et le préparateur physique Laurent Jussreandot ont démissionné "pour raisons personnelles", remplacés par les entraîneurs de la réserve, Raphaël Urbina (26 ans) et Franck Goyet, ancien joueur du club. Leur mission est désormais d’obtenir le maintien en Fédérale 2. Pour l’heure, huit recrues et une reprise pour cinq départs ou arrêts, dont celui du capitaine Grégory Pontarollo, ont été enregistrés. "L’objectif est de jouer onze finales chez nous", dixit Michel Da Silva. Les Sanclaudiens vont donc "essayer de perdre le moins de matchs possible" dans leur antre. Ils seront opposés, en poule 3, à des clubs alpins et de Drôme-Ardèche, à l’exception de Nantua.

 

Quelques Chiffres

Date de création : 1900

Nombre de licenciés : 200

Plus haut niveau atteint : Première division (1930-1933, pour la première fois)

Palmarès : champion de France Promotion (1951), Deuxième Série (1912). Champion du Lyonnais Deuxième Série (1911, 1912).

Budget : 430 000 €

En 2017-2018 : Fédérale 3, 2e de la poule 3, éliminé en huitièmes de finale du championnat de France, promu

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir