• Antoine Hastoy (Pau) a marqué le premier essai de la Section de la saison 2019-2020 contre Mont-de-Marsan en match amical
    Antoine Hastoy (Pau) a marqué le premier essai de la Section de la saison 2019-2020 contre Mont-de-Marsan en match amical Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Matchs amicaux

Pau - Mont-de-Marsan : à sens unique

La Section paloise a facilement disposé du Stade montois samedi à Ger, malgré la pluie qui est venue s’inviter aux débats.

Les entraîneurs de la Section paloise craignaient un peu ce premier galop d’essai à l’issue d’un stage à la Teste-de-Buch. Il n’est jamais facile de s’évaluer en conditions réelles après une semaine éprouvante sur le plan physique. Ils ont vite été rassurés par l’état de forme et surtout l’intensité mise par leurs joueurs notamment en première période. La différence de division s’est vite fait ressentir et les Palois monopolisaient le ballon pendant quasiment les quarante premières minutes, grâce notamment à l’activité de Matthieu Ugena dans le jeu au sol, le sens du sacrifice de Denis Marchois, mais aussi grâce à un collectif mieux huilé sur les phases de conquêtes directes. Quelques munitions récupérées en touche mais aussi en mêlée condamnaient les Landais à réviser leur défense. A priori, il reste du travail pour les Landais pris à défaut dès la 5e minute après une longue séquence paloise conclue par un slalom d’Antoine Hastoy qui finissait au milieu des poteaux. La suite n’était qu’un long chemin de croix pour les pensionnaires du Pro D2, qui encaissaient trois autres essais avant la pause, notamment un de pénalité après un effort collectif impressionnant des Béarnais en mêlée fermée.

La seconde période était forcément moins aboutie sur le plan collectif en raison des changements incessants. Cela permettait aux Montois de montrer le bout de leur nez dans le secteur offensif, après un premier éclair en toute fin de première période. Mais ils n’étaient pas aidés par un ballon encore plus glissant en raison d’une énorme averse à la reprise, alors que les Palois leur facilitaient la tâche en n’arrivant pas à sortir de leur camp, préférant insister sur du jeu debout et des passes hasardeuses. Une prise de risque finalement récompensée par un essai de Martin Puech entre les poteaux après un numéro d’équilibriste le long de la ligne de touche. De quoi dégoûter les joueurs de David Auradou pourtant plus entreprenants mais inefficaces pendant la seconde période, malgré un essai juste avant le coup de sifflet final. Avec ce temps plus hivernal que de saison, il était normal d’assister à quelques prises de bec en fin de rencontre et une belle partie de moulinets.

Malgré de nombreuses fautes techniques pendant le second acte, les entraîneurs palois pouvaient se féliciter de leur large revue d’effectif qui a notamment permis au troisième ligne Lekima Tagitagivalu de se montrer à son avantage, lui qui espère disputer son premier match de Top 14 cette saison. Un premier match amical réussi avant de retrouver Bayonne et le Racing en début de championnat. Deux formations qui devraient donner quelques indications plus précises aux comanagers palois Nicolas Godignon et Frédéric Manca. Les Landais pouvaient se satisfaire d’avoir limité la casse après une première période à sens unique.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir