Publié le / Modifié le
Préparation Coupe du monde

Petits bruits de préparation à la Coupe du monde : Belleau, ce travailleur

S’il s’est avoué déçu de ne pas avoir atteint son objectif de figurer parmi la liste des 31, l’ouvreur du RCT Anthony Belleau prend son rôle de réserviste à cœur. « Il reste trois matchs de préparation où tout peut arriver, alors on essaie de se donner à 200 %, de s’accrocher, en se disant que ce n’est pas fini », confiait ce dernier en conférence de presse. Et force est de constater que ce dernier joint les actes aux paroles… De par son application et sa volonté de s’ajouter du rab de travail aux séances déjà bien copieuses, l’ouvreur toulonnais a impressionné le staff et ses coéquipiers. Tout sauf l’assurance d’un strapontin pour le Mondial, bien sûr. Mais le meilleur moyen, assurément, de s’éviter les regrets…

Midi Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir