• Joe El Abd (Oyonnax)
    Joe El Abd (Oyonnax)
Publié le / Modifié le
Saga Oyonnax

El Abd : « L’esprit des Oyomen au cœur du projet »

L’ancien troisième ligne veut insuffler un nouvel état d’esprit à son groupe et renouer avec les valeurs qui ont fait la réussite du club.

Midi Olympique : Vous revenez comme entraineur principal dans le club où vous avez bouclé votre carrière de joueur et effectué vos débuts comme entraineur. Dans quel état d’esprit êtes vous ?

Joe El Abd : C’est quelque chose de très excitant. Je me retrouve face à un nouveau chapitre de ma vie. J’ai beaucoup de très bons souvenirs avec Oyonnax et j’ai envie qu’avec le groupe nous nous en fabriquions de nouveaux tous ensemble.

Parmi ces souvenirs, il y a celui des Oyomen dont vous êtes à l’origine. Est-ce un concept important pour vous ?

J.E.A. : Quand je suis arrivé à Oyonnax en 2012, comme joueur, nous avions fixé un objectif très ambitieux et nous l’avons tenu en mettant en avant des valeurs importantes. C’est ainsi qu’est né l’esprit des Oyomen. Aujourd’hui, la notion d’Oyomen est au cœur du projet que nous voulons mettre en place, avec des nouveaux objectifs. Elle nous confère une identité à part et elle fait partie intégrante de l’histoire du club.

Quelle est pour vous la définition des Oyomen ?

J.E.A. : Ce sont des mecs humbles, prêts à tout donner pour leur club et pour leur ville pour que l’on soit fiers d’Oyo. Ils sont aussi ambitieux et prêts à beaucoup travailler pour réussir. Il faut qu’ils soient affamés pour que l’on puisse tirer le meilleur du groupe. Ils doivent être également respectueux, envers le public, mais aussi par rapport aux valeurs du rugby.

Quelles sont ces valeurs que vous voulez défendre et mettre en avant avec votre équipe ?

J.E.A. : Il y en a quatre. Le combat, le travail, la solidarité et l’état d’esprit sur le terrain. Tout notre travail tournera autour d’elles.

Pour atteindre quel objectif ?

J.E.A. : Au cours des dernières saisons, Oyonnax a globalement obtenu de bons résultats. Mais ici, tout ne se mesure pas uniquement dans les classements. Notre premier objectif sera de redonner de la fierté et du plaisir à chacun, des joueurs aux supporters en passant par les dirigeants et les partenaires. Si nous réussissons cela les résultats suivront.

Sur ce plan quelle sont vos attentes ?

J.E.A. : Nous ne focalisons pas sur une place, mais néanmoins nous sommes ambitieux. Nous visons le haut du tableau. Pour l’atteindre nous devrons être performants tout en nous attachant à forger dans le groupe cet état d’esprit qui doit nous permettre de resserrer les liens avec notre public.

Dans votre projet les aspects sportifs et humains semblent indissociables. Qu’en est-il ?

Oyonnax est une petite ville qui doit se reconnaître dans son équipe. Notre défi ne sera pas que sportif, même si le championnat s’annonce très relevé cette année. Je suis très satisfait du groupe, on sent que les joueurs sont prêts à être acteurs de notre projet.

Vous avez quitté Oyonnax en 2015. Le club a-t-il changé depuis ?

Même s’il y a certaines choses sur lesquelles il s’est un peu perdu, le club a évolué dans le bon sens. Il a grandi et il dispose aujourd’hui d’infrastructures que peuvent lui envier beaucoup d’autres clubs. Il s’est aussi pleinement investi dans un travail de formation et cet engagement commence à porter ses fruits. Ce sont des atouts qui vont nous servir pour réussir.

Jean-Pierre Dunand
Sur le même sujet
Réagir