• Depuis trois semaines, les Girondins ont remis le bleu de chauffe. Ils débuteront leur série de matchs amicaux par la réception de Toulonnais prêts à se jauger.
    Depuis trois semaines, les Girondins ont remis le bleu de chauffe. Ils débuteront leur série de matchs amicaux par la réception de Toulonnais prêts à se jauger. Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Match Amical

Bordeaux-Bègles : nouveau match, pour une nouvelle vie

Christophe Urios jouera sa première rencontre officielle avec l’Union. Un match qui lancera un début de saison délicat avec la réception de Toulouse et de Toulon.

Avant de retrouver Toulon au stade Chaban-Delmas pour la deuxième journée de Top 14, Bordeaux-Bègles aura l’occasion de se jauger face à eux dès ce samedi. Une grande première pour Christophe Urios, alors à la tête de Castres depuis 2015. Ce dernier avait à cœur de jouer au moins un match amical dans l’antre du rugby bordelais. "Je ne voulais pas découvrir Chaban le premier match de Top 14. J’avais besoin de prendre mes repères. Il se trouve qu’on va en faire deux. Ça va donc être un cap de plus pour me sentir bien à Bordeaux." En effet, la seule rencontre prévue à domicile devait être la réception de Brive, mais un problème de pelouse au stade Mayol en a décidé autrement.

Après trois semaines de préparation physique et de cohésion de groupe, il est l’heure de se mettre en scène face à "une équipe déjà bien plus rodée que nous ", a déclaré le nouveau patron de l’UBB. Avec l’arrivée de joueurs d’horizons différents comme Botica, Lamerat ou encore Lucu, il faudra rapidement prendre le pli pour ne pas passer à côté de ce premier rendez-vous. "Les matchs de préparation je leur ai déjà dit, tu les joues pour gagner. Il est hors de question qu’on fasse un match qui parte dans tous les sens et qui ne ressemble à rien. On prépare Toulouse, on prépare Toulon, on prépare le Top 14, donc ce match il faut qu’il apporte son lot de points à améliorer et de points positifs. À savoir sur l’état d’esprit, sur l’engagement physique qu’on va y mettre mais aussi sur la qualité de notre rugby. "

Gagner pour tourner la page

"Je sens beaucoup d’impatience, ce match de Toulon permettra de solder la page de ce qu’il s’est passé il y a quelques mois. Parce que ceux qui étaient à Bordeaux la saison dernière ne peuvent pas se satisfaire de cette fin de championnat. Ceux qui étaient à Castres avec moi, ne peuvent pas se satisfaire de cette fin de championnat non plus. On a le sentiment que ce match va nous faire basculer dans cette nouvelle aventure de façon plus concrète. " La fin de saison de l’UBB sur la dernière édition était, si ce n’est frustrante, au moins gâchée au vu du groupe sur le terrain. Pour ses premières semaines avec l’équipe, Christophe Urios sent que le plus important est de retrouver une confiance, peut-être un peu brisée par la désillusion de la saison passée. "Je veux voir ce qu’on fait depuis trois semaines. Mais encore une fois c’est important de trouver de la confiance. Les joueurs ont envie de jouer ce match, de savoir où ils en sont. C’est donc important de jouer cette rencontre pour la gagner. Je crois que tu crées de la confiance dans la victoire. " Pour se faire il devra se passer de Santiago Cordero, retenu avec l’Argentine et de Nans Ducuing, trop juste pour reprendre.

Urios s’apprête à tenter quelque chose d’historique cette année pour le club, qualifier Bordeaux-Bègles dans le top 6. Pour cela il faudra commencer un début de saison des plus importants avec trois réceptions en cinq matchs. Respectivement, Toulouse, Toulon et le Stade français. Entre-temps ils retrouveront le Castres olympique lors de la troisième journée.

Dylan Munoz
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir