• Chrysander Botha (Namibie)
    Chrysander Botha (Namibie) PA Images / Icon Sport / PA Images / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Saga Namibie

La star : Botha, à toute vitesse

Le meilleur marqueur de l’histoire de la Namibie sera l’arme offensive numéro un. Il tentera de mener son équipe vers un succès tant attendu.

Son poste l’y pousse indéniablement, Chrysander Botha sera le véritable fer de lance de la sélection namibienne. Fort sous les ballons hauts et surtout extrêmement rapide, il est le garant des offensives des Pygargues et se pose comme un parfait relanceur. Ce sera même, avec Cheslin Kolbe et peut-être une poignée d’autres, le joueur le plus rapide du tournoi. On attend de pied ferme son allure élancée (1,88 m, 78 kg) détaler les pelouses japonaises à grandes enjambées. Car c’est en sélection que le natif de Walvis Bay, enclave sud-africaine devenue région de Namibie, s’épanouit le plus. Auteur de 28 essais en 56 capes, il tourne au ratio incroyable d’une réalisation tous les deux matchs ! Sous les projecteurs du monde entier, il tentera d’abord, comme il le fait si souvent, de hisser le niveau de jeu de son pays un cran au-dessus pour rivaliser avec les meilleurs nations.

Mais ce sera l’occasion de montrer son talent et décrocher, qui sait, un contrat en Europe, où sa seule expérience, du côté d’Exeter entre 2014 et 2016, fut très décevante. Depuis, il n’a jamais retrouvé le niveau qui était le sien en club. Celui avec lequel il a percé avec les Welwitschias en 2010 (où il était aussi buteur) pour quitter le pays et rejoindre les Golden Lions. Le rugueux dernier défenseur y a connu le Super Rugby et la Vodacom Cup où il a brillé. Après une pige chez les Southern Kings lors de leur dernière saison dans l’hémisphère Sud, il retourne auprès des Welwitschias (en Rugby Challenge, le troisième niveau sud-africain) pour exploiter toutes les relances et autres contre-attaques. À fond, évidemment.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir