• Les lyonnais de Noa Nakaitaci  débutent leur saison face à Grenoble, avec le volonté de poursuivre ce qui a fonctionné pour eux la saison dernière.
    Les lyonnais de Noa Nakaitaci débutent leur saison face à Grenoble, avec le volonté de poursuivre ce qui a fonctionné pour eux la saison dernière. Icon Sport - Icon Sport
Publié le / Modifié le
Top 14

Lyon-Grenoble : Ne pas changer la recette

Le Lou aborde ce premier duel amical avec l’envie de monter en puissance, à Pierre-Rajon (Bourgoin), mais avec déjà le Top 14 dans le viseur.

Du stage effectué par le Lou à l’Insep du 20 au 26 juillet, bon nombre de joueurs avaient un petit sourire en coin au moment d’évoquer l’intense travail. "C’était dur avec la chaleur ! On a fait beaucoup de physique", confie le troisième ligne Liam Gill à son retour à la Plaine des Jeux de Gerland, à proximité du futur terrain d’entraînement toujours en travaux. Mais tous sont unanimes, parlant d’un "bon stage, long et intense, avec la possibilité de toucher à d’autres sports qui permettront d’être plus performants dans le rugby. C’était très intéressant, dans un cadre qui inspire le travail et l’humilité. On s’est mis dans une autre bulle", insiste le polyvalent demi Jean-Marc Doussain. Et depuis la reprise de l’entraînement le 16 juillet, une nouvelle étape sera franchie vendredi, à Bourgoin, pour le premier match amical face au FCG qui sera disputé en trois périodes de 30 minutes ; une confrontation face au voisin isérois suivie d’un autre test le 16 août à Issoire, face à Clermont.

La première de Mathieu Bastareaud

Voilà les deux premières occasions de voir à l’œuvre Mathieu Bastareaud en troisième ligne, lui qui s’entraîne assidûment à ce nouveau poste depuis son arrivée. "On a de nouvelles choses à mettre en place et deux matchs amicaux, c’est très bien, enchaîne Jean-Marc Doussain. On a misé sur la fraîcheur et le besoin de régénérer. Ce sera un peu plus rapide mais tout le monde est à l’écoute. On sait que tout sera loin d’être parfait. On a encore beaucoup de travail pour intégrer les nouveaux systèmes. L’important sera de bien se déplacer pour continuer à être dans notre travail physique et arriver prêt sur notre premier match de championnat face au Stade français", conclut-il en référence à ce test à Rajon qui sera "un match surtout pour le physique et retrouver un peu notre structure car on veut continuer à attaquer de la même manière", précise Liam Gill.

Pendant l’intersaison, le groupe lyonnais est resté stable et s’est sensiblement rajeuni avec désormais une moyenne d’âge de 26 ans. De nombreux jeunes seront ainsi à l’œuvre durant cette préparation, et pas que. L’on pense notamment à Xavier Chiocci. Le pilier arrivé de Toulon fait partie des neuf renforts, et évoque avec discrétion "un changement d’air sur tous les aspects ! J’avais besoin de voir autre chose et de bouger. Je ne veux me consacrer qu’au rugby, et j’espère jouer. Je suis revanchard. Je veux créer une histoire avec ce club", confesse celui qui sort d’une saison délicate avec seulement quatre titularisations (pour treize matchs disputés) et qui est plein d’envie. Car c’est aussi cela qui fait le bonheur du double demi-finaliste du Top 14 depuis plusieurs saisons, la capacité à pouvoir brillamment s’appuyer sur des éléments à la relance.

Julien Plazanet
Réagir