• Les Bayonnais de Djibril Camara sont conscients qu’ils devront gagner en rigueur, notamment dans les transmissions, pour être les plus prêts possible pour le haut niveau.
    Les Bayonnais de Djibril Camara sont conscients qu’ils devront gagner en rigueur, notamment dans les transmissions, pour être les plus prêts possible pour le haut niveau. Icon Sport - Icon Sport
Publié le / Modifié le
Top 14

Bayonne - Pau : Dans la continuité

Face à Pau, les Basques continueront de faire leurs gammes. Avec le même comportement et la même envie de se mettre sur les rails de l’élite.

Un deuxième rendez-vous avec une formation de Top 14, après le Stade français et avant la réception de Perpignan, dernière étape des matchs de préparation. Ce match face aux voisins palois se voudra dans la continuité de celui face aux Parisiens. L’Aviron, malgré sa courte défaite, avait non seulement séduit ses supporters, mais avait donné satisfaction à son staff. «Une victoire dans le contenu !» avait déclaré Yannick Bru au sortir du match et qui confirme cette semaine ses propos après analyse de la rencontre.

L’essentiel de son contentement réside dans ce qu’il qualifie de «non négociable», à savoir le comportement. Pour le reste, si les atermoiements de début de saison demandent correction, certains secteurs seront à surveiller plus que d’autres et tout au long de la saison. Comme la perte de ballons, illustrée face au Stade français par deux essais encaissés sur interceptions. «Comme souvent en début de saison, souligne le manager bayonnais, on a perdu beaucoup de ballons dans le jeu courant. C’est une menace qui nous guette sur ce championnat de Top 14. Il va falloir qu’on soit plus rigoureux dans nos transmissions. C’est un des enseignements.» Voilà pour le côté négatif de cette prise de contact avec «la réalité». Pour le reste, Yannick Bru est ressorti rasséréné. «On a retrouvé l’état d’esprit qu’on avait en fin de saison dernière. Une équipe entreprenante, des nouveaux qui se sont très bien intégrés, je pense à Jean Monribot. On espère voir une progression en partant sur ces bases-là.»

Afatia et Ruru en recrues

Cette évolution doit suivre sa pente ascendante face à Pau. Un profil d’équipe qui lui plaît bien et qui s’inscrit bien dans la préparation des Bayonnais. «Pau sort d’une saison difficile. Elle repart sur une nouvelle dynamique. J’ai vu qu’ils introduisaient beaucoup de fraîcheur dans leur effectif. Ce devrait donc être une rencontre sympathique entre deux formations qui se ressemblent.»

Les performances tant offensives que défensives devraient toujours être présentes chez des Bayonnais qui verront leur effectif se renforcer par rapport à la semaine dernière. Deux recrues supplémentaires, Afatia et Ruru, vont intégrer l’équipe ainsi que Latunipulu et Héguy. Les deux seuls joueurs qui n’ont pas encore recouvré tout leur potentiel physique sont Johnston et Maka qui viennent de fouler le sol bayonnais.

L’Aviron jouera dans la même configuration que face au Stade français, avec deux équipes différentes au cours de chaque mi-temps. Ce n’est que vendredi prochain, face à Perpignan que les Basques vont se mettre véritablement dans les mêmes conditions qu’en championnat.

Edmond Lataillade
Réagir