• Pollard sous le maillot de l'Afrique du Sud
    Pollard sous le maillot de l'Afrique du Sud Steve Haag / Icon Sport / Steve Haag / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Rugby Championship

L'Afrique du Sud s'offre son premier Rugby Championship

Une semaine après avoir accroché la Nouvelle-Zélande sur ses terres, l'Afrique du Sud remporte son premier Rugby Championship (depuis l'intégration de l'Argentine en 2012 et le passage à quatre équipes) en surclassant l'Argentine à Salta (13-46). Les Springboks terminent cette édition invaincus (deux victoires, un nul) et envoient un message fort à un peu plus d'un mois du début du mondial japonais.

Et le suspense n'aura donc duré qu'une grosse trentaine de minutes. Le temps que l'Afrique du Sud prenne la pleine mesure de son adversaire et emporte tout sur son passage. Ce sont pourtant les Pumas qui dégainaient les premiers dès la deuxième minute avec un essai de Santiago Cordero sur un jeu au pied de Nicolas Sanchez (7-0). Mais les joueurs de Rassie Erasmus en quête d'un premier succès dans le Rugby Championship mettaient la main sur le ballon et faisaient parler leur puissance dévastatrice au contact. À la 13ème minute, Mbonambi concluait un groupé pénétrant (7-8). L'Argentine s'en remettait à la botte de Sanchez (10-8) mais les partenaires de Facundo Isa passaient un véritable calvaire en mêlée fermée à l'image d'un Juan Figallo, en totale déshérence à droite (ils seront au total pénalisés six fois dans ce secteur de jeu ). Le joueur des Saracens, originaire de Salta et donc local de cette rencontre avait à coeur de réaliser une belle prestation devant ses proches. Il aura surtout goûté au sifflet de Monsieur Poite et à la domination outrageuse des avants boks.  Handré Pollard ne se faisait pas prier pour accroître l'avance des siens (10-14). Le demi d'ouverture, déjà à son avantage contre la Nouvelle-Zélande (11 pts) aura réalisé une prestation complète. Le joueur des Bulls inscrivait un premier essai juste avant la fin du premier acte, en éliminant son vis-à-vis Nicolas Sanchez sur une charge rageuse et après une séquence de pilonnage en règle (13-24).

L'Argentine sombre totalement en deuxième mi-temps

L'assise sud-africaine ne faiblissait pas au retour des vestiaires. Les Argentins, indisciplinés à l'extrême, avaient beau s'employer et essayaient de franchir l'épais rideau défensif établi par Duane Vermeulen et ses partenaires, rien n'y faisait. Les Pumas se cassaient les dents sur une organisation défensive collective impressionnante. Damian De Allende grattait deux ballons sur des contests capitaux dont un à la 48ème minute, et ce alors que les Springboks étaient à 14 contre 15 après un carton jaune reçu par Faf De Klerk. À la 54ème minute, Pollard embellissait ses statistiques avec un doublé (31 pts au final) bénéficiant d'un superbe travail de Kitshoff et de Mostert (13-32). Les vingt dernières minutes tournaient à la correction. Pollard adressait une passe sautée parfaite à Mapimpi à la 65ème pour l'essai du bonus offensif (13-39). C'était la fête des ailiers puisque Cheslin Kolbe y allait aussi de sa réalisation deux minutes plus tard, parfaitement décalé par Du Toit (13-46).

Dix ans après sa dernière victoire dans le Tri Nations, l'Afrique du Sud soulève son premier trophée dans le Rugby Championship et au vu de sa domination et de ce qu'elle a montré dans cette édition, il serait insensé ne pas la considérer comme un des grands favoris pour le titre mondial. Attention, danger !

Voir les commentaires
Réagir