• Gabriel N’Gandebe a inscrit en deux matchs amicaux quatre essais.
    Gabriel N’Gandebe a inscrit en deux matchs amicaux quatre essais. Icon Sport - Icon Sport
Publié le / Modifié le
Match amical

Agen - Montpellier : à grandes enjambées

Le jeune ailier (22 ans), sorti du banc, a une nouvelle fois fait parler ses qualités offensives, contribuant au succès à l’arraché de Montpellier face à Agen, vendredi à Camarès.

La semaine dernière à Brive, à l’issue de la performance majuscule de Gabriel N’Gandebe, auteur d’un triplé et d’une passe décisive, l’icône fidjienne Nemani Nadolo se montrait dithyrambique à son égard : « Gabriel est un phénomène. Il s’améliore chaque année, et il a été l’un de nos meilleurs joueurs durant la préparation. Nous ne sommes pas surpris de ce qu’il a fait aujourd’hui. Il va beaucoup faire parler de lui en Top 14 », certifiait son coéquipier star. Une semaine après, le jeune ailier de 22 ans a remis le couvert face à Agen, contribuant largement à la victoire des Héraultais (19-14).
Sorti du banc à une demi-heure du terme, il s’est de nouveau illustré avec, d’abord, un essai moins de cinq minutes après son entrée. Nemani Nadolo transperçait le rideau défensif agenais puis transmettait après contact à Thomas Darmon, avant que le jeune ailier ne s’empare du ballon pour aller aplatir seul. Très actif et disponible, il faisait de nouveau parler ses qualités offensives et s’illustrait à quelques secondes du terme avec une passe décisive. Il fixait à merveille le dernier défenseur agenais pour transmettre à son coéquipier Pierre Tournebize pour l’essai de la victoire. « Je me sens bien et en pleine forme, assure l’international Bleu à VII. Physiquement, il y a un gros travail qui a été effectué pendant la présaison, et on voit que ça commence à payer. J’espère que ça va continuer longtemps. »
Avec quatre essais en deux matchs de préparation, Gabriel N’Gandebe entame cette saison comme il a terminé la dernière. Il avait inscrit trois essais inscrits lors de ses cinq derniers matchs avec le MHR. « Ça a été la vraie révélation de ce groupe, il a éclaboussé la saison passée avec son enthousiasme et sa vitesse, confirme son entraîneur Xavier Garbajosa. C’est un garçon qui marque depuis deux matchs. Aujourd’hui il ne commençait pas, il est rentré et il a marqué. Il est toujours bien placé, au bon endroit au bon moment. Il est plutôt en forme, voire très en forme en ce moment. »

Pointe de vitesse et centre de gravité bas

Doté d’un petit gabarit (1,73 m et 74 kg), il dispose, à l’image de Cheslin Kolbe, d’un centre de gravité bas et d’une excellente pointe de vitesse. Un gabarit qui tranche, certes, avec celui de son coéquipier fidjien - Nemani Nadolo mesure 1,94 m et pèse 135 kg -, qui ne l’empêche pas d’être un redoutable finisseur et fait de lui un joueur d’évitement capable de s’engouffrer dans le moindre espace laissé libre par les défenses adverses. « Les gens le jugent sur sa taille et son gabarit. Il est petit mais c’est un danger permanent pour les adversaires, assure l’international fidjien Nemani Nadolo. Il est dans un autre registre, poursuit Jannie Du Plessis, lui aussi très élogieux. Ce n’est pas un joueur qui cherche le contact, il cherche les espaces, ce qui donne beaucoup d’opportunités à l’équipe. Mais même dans les contacts, il n’est pas mal ! »
Membre du XV des révélations de Midi Olympique la saison dernière, le joueur formé à Bobigny puis Massy va maintenant devoir confirmer. « La saison à venir sera celle de la consolidation, confie le coach du MHR. C’est un garçon qui a de grandes capacités comme d’autres dans cette équipe-là. On va essayer de renforcer leurs qualités intrinsèques et, pourquoi pas, de gommer les petits défauts et travailler les points à améliorer. » « Il faut que je m’améliore en défense, je dois être meilleur dans la lecture et sur l’homme », concède-t-il. Mais il n’en oublie pas l’essentiel : « Me faire plaisir, ne pas me poser de questions et montrer mes qualités offensives. » Ce qui fera le bonheur des amateurs.

Clément ARGOUD
Réagir