• Ben Mowen (Pau) fait partie des joueurs ne souhaitant pas être référencés
    Ben Mowen (Pau) fait partie des joueurs ne souhaitant pas être référencés Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Transferts

Ces joueurs sans club qui ne veulent pas être référencés

Au-delà des joueurs recensés, une quarantaine de « chômeurs » reste tapie dans l’ombre. À titre d’exemple, des joueurs comme Martin Bustos Moyano, Eto Nabuli, Viktor Kolelishvili, Richard Choirat, Ben Mowen, Leonardo Ghiraldini ou encore Sylvain Charlet n’ont pas été conservés par leur club en juin et n’ont - officiellement en tout cas - pas signé de nouveau contrat. Ces éléments non déclarés constituent une véritable préoccupation pour Provale et Robins Tchale-Watchou : « Beaucoup d’entre eux souffrent de cette situation et ne veulent pas que l’on sache qu’ils sont sans club. Il y a de la pudeur, un peu de honte aussi. Cela peut être vécu comme un échec mais ce n’est pas une fin en soi, c’est le message qui leur ait fait passer. Ce n’est pas non plus parce qu’ils sont inscrits sur notre liste que leur valeur baisse. Au contraire, y figurer permet de mettre toutes les chances de son côté et de bénéficier d’un cadre légal. Avant, nous essayions de les démarcher. Maintenant, le but est surtout de les accompagner et de comprendre leur situation. Elle peut s’apparenter à une descente aux enfers. On cherche donc à savoir comment ça va sur les plans familial, physique, financier, du logement… Nous leur demandons comment ils voient l’avenir et, pour certains, ça peut être l’occasion de faire un bilan. Un spécialiste en orientation a même été embauché pour les aiguiller au mieux. » 

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir