Publié le / Modifié le
Match Amical

Clermont doit hausser le ton

Battu par La Rochelle en amical, l’ASM doit impérativement s’imposer face à Lyon pour ne pas voir le doute déjà s’installer dans les têtes.

Bousculés, voire même malmenés par La Rochelle vendredi dernier en amical du côté de Limoges (défaite 17-33), les Clermontois, à l’image de Judicael Cancoriet, le savent, ils ne sont pas encore prêts : "La défaite est logique, c’est une première sortie avec une équipe remaniée, des nouveaux, des jeunes et des jokers Coupe du monde." Remaniée, c’est le cas de le dire. Même si cette excuse ne pourra pas durer toute la saison, elle a le mérite d’être particulièrement vraie pour les Auvergnats. Déjà privée de sept joueurs appelés avec le XV de France (Lopez, Fofana, Slimani, Penaud, Raka, Iturria, Vahaamahina), l’ASM sera également contraint de se passer des services de trois de ses internationaux étrangers (Tuicuvu, Laidlaw et Yato). Pourtant, l’entraîneur des Jaunard, Franck Azéma, s’estime plutôt chanceux : "Je sais depuis janvier que les internationaux ne seront pas là, aujourd’hui on est focus sur ceux qui sont là. J’estime qu’on a de la chance d’avoir des jeunes de qualité qui sont montés avec nous, et avec l’apport des jokers Coupe du monde, on a encore un effectif consistant et de qualité. Je pense que quand tu as 20 ans, et que tu viens d’arriver dans un club, tu n’es pas stressé de savoir comment ça va se passer, tu as juste envie de jouer et de montrer que tu es le meilleur. Notre effectif nous permet d’avoir confiance en nous." Le message est passé.

La tête à la reprise

Pour autant, il va bien falloir que l’ASM corrige les anomalies entraperçues de la semaine dernière. Notamment ce trou d’air de cinq minutes entre la 54e et la 59e, qui a coûté trois essais face aux Maritimes, ou encore les turn-overs concédés un peu trop facilement aux hommes de Ronan O’Gara. "On a vu une bonne première mi-temps, on a eu un peu plus de déchet dans la deuxième, avec notamment des difficultés dans la conservation, qui font que nous nous sommes exposés, admet le coach. C’est important de tout maîtriser, on essaye d’être le plus juste possible que ça soit dans notre jeu offensif ou dans la maîtrise de nos contre-attaques. Dans tous les cas, il faudra être le plus consistant de bout en bout." La reprise du championnat est programmée le 25 août au Michelin face à ces mêmes Rochelais, et entre-temps, l’ASM ne pourra jauger ses troupes qu’une seule autre fois, face à Lyon du côté d’Issoire ce soir. Alors, si tout n’est pas à jeter de cette première joute amicale, bien au contraire, notamment la première période où l’ASM menait (7-5), le coach clermontois veut rapidement se projeter sur le premier match officiel : "On se prépare pour monter notre intensité et la qualité de notre jeu vendredi soir contre Lyon, pour pouvoir être consistant au Michelin pour la réception de La Rochelle. Chaque match, il y a toujours de l’inquiétude, du stress et de la pression, mais c’est avant tout le plaisir et l’excitation de reprendre le championnat qui domine." Les Lyonnais sont prévenus.

Samuel Cadène
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir