• Colomiers
    Colomiers Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Colomiers frappe un grand coup d’entrée

Le match

Sur la première action du match à la suite d’une mêlée dominatrice, Lilian Saseras s’échappe et est victime d’un plaquage haut de Grégoire Maurino qui écope d’un carton jaune (3e). Grenoble ne profite pas de sa supériorité numérique, Sebastien Poët répondant à la première pénalité de Gaëtan Germain (3-3). Alors que l’arrière grenoblois a passé un deuxième coup de pied (6-3, 18e), le FCG ne parvient pas à concrétiser sa domination avant de faire la différence dans le dernier quart d’heure de la première mi-temps grâce à deux essais de Clément Ancely et Bastien Guillemin. À la pause, les Grenoblois sont en tête de 17 points (20-3). À la suite d’une bonne mêlée, Poët ramène Colomiers à deux essais transformés juste après le repos (20-6, 43e). De nouveau à 14 après un deuxième carton jaune pour cette fois Martin Chiappesoni (51e), les Columérins résistent sans concéder de troisième essai. Mieux, Poet passe une troisième pénalité (20-9, 62e) à 15 contre 15. Ragaillardie, l’USCo inscrit son premier essai à 15 contre 14. La recrue italienne Edoardo Gori, entré en jeu, se fait la malle et sert sur un plateau sur son ailier Josua Vici qui relance la partie (20-16, 67e). Le match a basculé, Colomiers s’enhardit et Vici marque son doublé sous les poteaux. Avec la transformation d’un autre entrant Jules Soulan, l’Usco prend pour la première fois l’avantage (20-23, 73e). Le score n’évoluera plus. Pour les Columériens, qui ont comblé un retard de 17 unités, c’est le coup parfait et pour les Grenoblois un véritable coup de massue, eux qui n’ont marqué aucun point en deuxième mi-temps.

Le tournant

Le carton jaune de Laurent Bouchet (63e). Alors que Grenoble a plusieurs occasions d’inscrire un troisième essai, synonyme de bonus offensif à 15 contre 14, il n’y parvient pas. Il le paiera cher à la suite de la sortie de son talonneur pour fautes répétées en mêlée. Durant ces 10 minutes d’infériorité, le FCG encaisse 14 points. Fatal.

L'action

Alors que Grenoble mène 13-3, Enzo Selponi, bon pour sa première avec Grenoble, feinte la passe, enrhume la défense de Colomiers et sert Lucas Dupont sur son aile droite. Dans les 22 mètres columérins, le FCG insiste par ses avants. Bien décalé dans le couloir des 5 mètres à gauche, Guillemin aplatit en coin le deuxième essai grenoblois, celui du break, transformé par Germain (20-3, 39e). Grenoble dilapidera cet avantage conséquent en seconde période.

Laurent GENIN
Sur le même sujet
Réagir