• Les Montalbanais d’Avatia Silago veulent frapper fort dès la reprise pour leur première à domicile. Photo Manuel Massip
    Les Montalbanais d’Avatia Silago veulent frapper fort dès la reprise pour leur première à domicile. Photo Manuel Massip DDM MANUEL MASSIP / DDM MANUEL MASSIP
Publié le / Modifié le
Pro D2

Montauban - Rouen : reprise sous tension ?

Pour ce nouveau départ, Sapiac affronte un adversaire certes promu, mais totalement inconnu. Une première qui revêt d’une grande importance à domicile.

Pour tourner la page et s’offrir une nouvelle histoire, on a connu mieux. Pourtant l’USM n’a pas vécu le pire été de son histoire. Promis à une nouvelle saison difficile, provoquée par les contraintes financières accablantes qui se sont accumulées sur le club, Montauban a démarré un nouveau cycle avec l’arrivée de Jean Bouilhou (qui fait suite au départ de "PP" Lafond). Et ce, avec le sourire. Le duo d’ex-Toulousains a repensé le jeu montalbanais et l’a placé au cœur de la restructuration globale. Résultat : deux matchs amicaux aux résultats très intéressants (victoire contre Nevers, courte défaite contre Perpignan) et surtout au contenu remarquable. "On a bien bossé à l’intersaison, reconnaît Jeff Dubois, entraîneur des arrières montalbanais. Et on est content de ces matchs amicaux."

Se recentrer pour mieux repartir

Place aux choses sérieuses maintenant avec, déjà, un match à enjeu. Le promu rouennais a la particularité d’être un inconnu des radars des figures du Pro D2, même pour le technicien Dubois : "Rouen, c’est la seule interrogation de ce match." Alors à défaut d’analyser l’adversaire de la première à Sapiac, on s’occupe de soi. "C’est un vrai test pour le jeu que l’on a mis en place, poursuit-il. Il y a beaucoup d’attentes sur ce premier match de championnat de la part de tous les joueurs. Parce qu’on va voir si le plaisir et le jeu qu’on a mis en amical vont continuer."

La clé se situe donc dans la maîtrise que montrera l’US montalbanaise, qui malgré de nombreux départs, pourra compter sur sa grande expérience du championnat de Pro D2. Un autre atout sera également la célèbre "prise d’initiatives", tant prônée par le duo Dubois-Bouilhou, qui a vu la jeune garde montalbanaise réaliser de très jolis mouvements en amical. Si ce ne sera peut-être pas suffisant pour accrocher le wagon des phases finales, qui semble hors de portée, cela sera, malgré tout, un bon moyen de remplir la cuvette de Sapiac et la faire vibrer comme c’était le cas contre Nevers début août.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir