• Silago marque son deuxième essai de la partie
    Silago marque son deuxième essai de la partie Stéphanie Biscaye / Stéphanie Biscaye
Publié le / Modifié le
Pro D2

Montauban assied son autorité contre le promu rouennais

Dans une rencontre plutôt plaisante, l'USM a offert son premier succès au public de Sapiac (40-14). La victime, le promu Rouen, devra tirer les enseignements de ce revers.

Le résumé

Comme souvent à cette époque de l'année, ce fut une partie à deux visages bien distincts que nous ont offerts les deux équipes pour cette reprise du championnat. Les Rouennais ont réussi leur coup, surprenant par leur vivacité et leur puissance dans l'axe la défense montalbanaise pas encore chauffée.

C'est d'ailleurs le Rouen Normandie rugby qui aplatit pour la première fois après un ballon récupéré au sol par l'ailier David Lemi. Stoppé par le trio arrière de l'USM, il est épaulé par le deuxième ligne Oliver Atkins qui se chargera de marquer.

L'USM est menée au tableau d'affichage et dans l'intensité mais n'abdique pas. Les nombreuses fautes rouennaises sont punies par le buteur Jérôme Bosviel, auteur d'un 100%. Rouen double la mise par Toevalu après un nouvel exploit d'un ailier, cette fois-ci Vunibaka sur son côté gauche. Montauban se réveille alors grâce à un ballon porté, revient au score et ne sera plus jamais inquiété. Silago fait un numéro de soliste à 35 mètres avant la mi-temps avant de remettre ça au retour des vestiaires en conclusion d'un pilonnage. Puis silence radio. Fautes en tout genre, multiples en-avants et turn-overs gâcheront la fête. On ne reverra du rugby qu'après la sirène quand l'USM se décide à tenir son ballon pendant qu'elle avance. Maninoa et la transformation de Bosviel libèreront Sapiac.

Le tournant

Le deuxième essai normand a sonné la révolte des locaux. Bien plus acharnés en défense et précis en conquête, ils feront par la suite complètement déjouer le promu. Celui-ci restera muet le restant du match, soit pendant 57 minutes ! Et c'est, comme en amical contre Nevers, par le ballon porté que Montauban a trouvé son salut.

L'action

Autre que la percée glorieuse de Silago à la 31e, on a assisté à Sapiac à une action sublime. Un quart d'heure plus tôt, un slalom de Bosviel dans le camp vert en est à l'origine. C'est comme si tous les joueurs avaient contribué à cette action, sans que le ballon n'aille au sol avant les 22m adverses. Chaque fois un coéquipier se rendait disponible pour avancer encore un peu plus. Le mouvement est malheureusement ponctué d'une faute rouennaise et achevé par un en-avant. Bosviel concrétisera par trois points. « Faire vivre le ballon », répète le duo Bouilhou-Dubois, qui appréciera !

Les meilleurs

À Montauban : Agnesi, Van der Westhuizen, Munoz, Silago, Salles, Bosviel

À Rouen : Atkins, Vunibaka, Lemi

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir