• Eben Etzebeth (Afrique du Sud) maintenu
    Eben Etzebeth (Afrique du Sud) maintenu PA Images / Icon Sport / PA Images / Icon Sport / PA Images / Icon Sport
Publié le / Modifié le
International

Etzebeth maintenu

La révélation de la liste des 31 mondialistes a été perturbée par une affaire extra-sportive concernant Eben Etzebeth. Il nie les faits.

La révélation de la liste des 31 Sud-Africains sélectionnés pour le Mondial a été perturbée par une affaire très problématique. Eben Etzebeth, le deuxième ligne aux 78 sélections et futur Toulonnais, a été impliqué dans une affaire d’agression. Les faits se sont passés à Langebaan, une localité de la banlieue du Cap connue pour ses bars. Dans la nuit de dimanche à lundi, le joueur s’est retrouvé dans une embrouille de rue en sortant d’un pub en compagnie d’une douzaine d’amis. Évidemment, les réseaux sociaux s’en sont mêlés, jusqu’à déclarer que le joueur avait insulté racialement, puis agressé un SDF en le menaçant avec un pistolet. Une vidéo circulait même sans qu’on puisse en tirer de grandes conclusions. On imagine le boucan qui s’est déclenché en Afrique du Sud sur un sujet aussi sensible. Un international avec une arme à feu dans la rue, ce n’est pas rien.

Des vidéos qui ne prouvent pas grand-chose

Mais le joueur a réagi pour nier les faits. "Je démens complètement. Tout ce qui a été dit dans les médias sud-africains est faux et infondé. Je n’ai agressé personne à Langebaan. Plusieurs témoins peuvent le corroborer. Je suis et serai toujours un ambassadeur de notre belle nation arc-en-ciel et du sport que j’aime." Un communiqué de la Saru est aussi venu au secours du joueur : "Nous avons parlé à Eben et il a catégoriquement démenti la moindre agression physique ou verbale. Il est un membre du groupe des Springboks et le restera à moins que l’action de la police nous pousse à renconsidérer notre jugement." Le futur joueur de Toulon est donc toujours considéré comme partant pour le Mondial.

Une jeune femme, Yorayda Papier-Jansen a déclaré sur Facebook qu’elle et son cousin ont été insultés de manière raciste par le joueur et ses amis. Un autre internaute Grant Simon a aussi partagé des vidéos de l’incident (elles sont très sombres). On y entend des propos grossiers, dont on a du mal à distinguer l’auteur. Il a aussi partagé des images d’Enver Blaauw, un homme couvert par plusieurs pansements qui déclare avoir été amoché par Etzebeth. Le porte-parole de la police locale a annoncé qu’une enquête avait été ouverte.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir