Fidji - Tonga : l’Eden avant le Japon

Publié le , mis à jour

Les deux équipes océaniennes vont se retrouver dans le sublime écrin de l’eden park d’auckland. Pour les fidji, il s’agira du dernier match de préparation avant le début des choses très sérieuses le 21 septembre contre l’australie à sapporo.

L’échéance approche et les nations du Pacifique entrent elles aussi dans la dernière ligne droite de leur préparation au mondial japonais. Samedi, Samoa, Fidji et Tonga prendront part au Pasifika Challenge qui se tiendra du côte d’Auckland, sur la pelouse de l’Eden Park. Pour Fidjiens et Tonguiens (coup d’envoi 16 h 30 heure locale), le test ne devrait pas manquer de saveurs puisque la dernière fois que ces deux nations se sont rencontrées en juin 2018 les "Ikale Tahi" ("Aigles des mers") tonguiens avaient surpris les Flying Fijians à Suva (19-27). Cette fois-ci, John McKee n’espère pas déchanter, même si la forte communauté tonguienne d’Auckland va faire le déplacement en nombre dans les travées de l’Eden Park.

Pour Dominiko Waqaniburotu et ses coéquipiers, après un dernier Pacific Nations Cup mitigé (deux victoires face au Canada 38-13 et les Samoa 10-3 après une défaite en ouverture contre le Japon 34-21), l’heure est aux derniers réglages avant un dernier camp d’entraînement intense de dix jours aux Fidji. Le dernier match face aux Samoa fut rude, et le staff fidjien devrait pouvoir injecter du sang neuf et frais avec le retour très attendu de Josua Tuisova sur une aile de l’attaque mélanésienne. Il faudra aussi guetter la sortie du banc de Peceli Yato, très à son avantage durant la Pacific Nations Cup. Le groupe définitif de 31 joueurs donné par le sélectionneur néo-zélandais a fait la part belle aux joueurs européens (26) engagés en Top 14 (13), Premiership (8), Championship anglais (3) et Ligue celte (2).

Côté tonguien, ce cinquième et avant-dernier match avant un dernier contre les All Blacks à Hamilton le 7 septembre permettra de voir une ossature elle aussi expérimentée. Le talonneur d’Agen Paula Ngauamo, le deuxième ligne de Grenoble Leva Fifita, le demi de mêlée de Newcastle Takulua, le centre de Bath Cooper Vuna, l’arrière de Coventry Halaifonua et surtout le centre et capitaine de Bristol Siale Piutau effectuent leurs retours dans le quinze de départ. En. D.

Le XV de départ des Fidji : 15. Veitokani ; 14. Tuisova, 13. Radradra, 12. Botia, 11. Goneva ; 10. Volavola, 9. Lomani ; 7. Kunatani, 8. Yato, 6. Waqaniburotu (cap.) ; 5. Nakarawa , 4. Cavubati ; 3. Tawake , 2. Matavesi, 1. Ma’afu.

Les remplaçants : 16. Vugakoto, 17. Mawi, 18. Ravai, 19. Ratuva, 20. Mata, 21. Matawalu, 22. Matavesi, 23. Nayacalevu.

Le XV de départ des Tonga : 15. Halaifonua ; 14. Pakalani, 13. Piutau (cap.), 12. Vuna, 11. Lolohea ; 10. Faiva, 9. Takulua ; 7. Lokotui, 8. Vaipulu, 6. Mafi ; 5.L. Fifita, 4. Lousi ; 3. Halanulonuka, 2. Ngauamo, 1. Fisiihoi.

Les remplaçants : 16. Sakalia, 17.V. Fifita , 18. Fia, 19. Kapeli, 20. Kalamafoni, 21. Fukofuka, 22. Morath, 23. Hingano.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?