• Dimitri Vaotoa (Montauban)
    Dimitri Vaotoa (Montauban) Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Montauban - Soyaux-Angoulême : Pas si nul

Mené (13-0) après la demie-heure de jeu, le SA XV a bien réagi. Au final, les Charentais décrochent un nul mérité dans l’ensemble.

Le résumé

Après le succès bonifié aux dépens de Rouen lors de la journée inaugurale, l’USM avait une belle occasion de confirmer cet excellent résultat lors de la réception de Soyaux-Angoulême. Après moins d’un quart d’heure de jeu, ce sont les Montalbanais qui ont tiré avec succès les premiers. Mis sous pression, contraint à la défensive, les Charentais ont été dans l’incapacité de stopper le rush rageur du flanker Munoz. Mis en confiance par cette entame fructueuse, l’USM a creusé un peu plus l’écart par le pied de Bosviel faisant mouche à deux reprises (13-0). Le visiteur des Charentes était alors dans l’obligation de courir après le score. C’est à la demie- heure de jeu que les hommes de Coletta haussèrent leur niveau de jeu. Leur investissement fut récompensé par une pénalité de l’ouvreur Ugalde relançant avant la pause, l’intérêt de cette rencontre (13-3). Deux minutes après, les Charentais bonifièrent leur première intention offensive par une réalisation de Paul Belzons concluant au pied des poteaux (13-10). Avant le changement de côté, Jérome Bosviel, le buteur sapiacain a eu le dernier mot en inscrivant sa troisième pénalité de la soirée. Avec la faveur du tableau d’affichage (16-10), Montauban pouvait attaquer la seconde période avec une certaine sérénité.

Le Sursaut charentais

Cette seconde période a carrément changé de physionomie. C’est le SA XV qui l’a animée. Son enthousiasme offensif, a été récompensé par deux pénalités de Ugalde offrant la parité au tableau d’affichage dans le dernier quart d’heure (16-16). Dans cette fin de match indécise, ce fut un duel à distance entre les deux buteurs. A l’ultime minute, le droit d’Ugalde a offert le nul à sa formation. Angoulême- Soyaux repart avec un crédit de deux points. Deux points qu’ils n’ont pas volés.

 

Le Tournant 

L’ultime pénalité de Mattieu Ugalde qui a offert le score de parité à l’ultime minute.

L’action

Elle est à mettre à l’actif du SAXV. A l’origine, une belle prise charentaise à hauteur des 22 mètres tarn-et-garonnais. Adrien Ayestaran lance son numéro 8 Aldric Lescure lequel franchit la ligne, aspire deux défenseurs, trouve en relais Paul Belzons pour l’essai de l’espoir.

Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Réagir