• Après une victoire à domicile face à Valence-Romans, les Oyomen de Thibault Lassalle enchaînent par la réception de Nevers. Leur objectif, renouveler le succès.
    Après une victoire à domicile face à Valence-Romans, les Oyomen de Thibault Lassalle enchaînent par la réception de Nevers. Leur objectif, renouveler le succès. Jean-François Basset / JEAN FRANCOIS BASSET / Jean-François Basset
Publié le / Modifié le
Pro D2

Oyonnax : en toute méfiance

Après le bon départ pris face à Valence-Romans les Oyonnaxiens veulent enchaîner… et avancer.

Une victoire, sept essais, cinq points pris au classement, du jeu, un public déjà reconquis… le bilan du premier rendez-vous des Oyomen s’avère concluant. Thibault Lassalle en témoigne : "Nous avions à cœur de bien débuter devant notre public et nous avons réussi." Celui qui était déjà son entraîneur à Castres la saison passée en convient également "c’était un premier match plutôt réussi qui nous a déjà permis de poser notre jeu et de recréer un lien avec nos supporters". Mais Joe El Abd ne veut pas se limiter à ce satisfecit "on a vu de très bonnes choses, mais il y en d’autres à corriger". Le deuxième ligne n’occulte pas la remarque "globalement notre jeu est en place mais nous avons encore du travail à réaliser et pas mal de scories à éliminer. Lors de notre premier match il y a encore eu des transmissions mal assurées, des fautes, des ballons relâchés, des sorties de camp pas toujours réussies…", l’inventaire traduit tout autant la lucidité du camp oyonnaxien que sa volonté de ne pas se laisser griser par un départ idéal. "Il reste vingt-neuf matchs à disputer", avertissait Joe El Abd, au soir du succès bonifié acquis face à Valence-Romans. "Il ne faut surtout pas s’enflammer. Nevers est une équipe qui a de la qualité et nous sommes conscient que ce sera de plus en plus dur", renchérissait l’ouvreur Yohan Le Bourhis en se projetant vers la seconde échéance "l’important sera de conserver le même rythme de jeu pour pouvoir enchaîner sur une deuxième victoire".

"Une opportunité de continuer à avancer "

Le calendrier fait en effet qu’ Oyonnax Rugby retrouvera à nouveau la pelouse de Mathon lors de cette deuxième journée. On pourrait légitimement avancer que le fait de disputer deux rencontres consécutives à domicile, pour lancer le championnat, risque de susciter une pression supplémentaire. Joe El Abd ne partage pas cet avis "on ne le voit pas comme ça. Pour nous, il n’y a pas plus de pression que pour un autre match. Au contraire, nous considérons cela comme une opportunité de continuer à avancer et de poursuivre notre rapprochement avec nos supporters".

Annoncé en début de saison le projet "fiers d’Oyo" s’articule autour de deux axes indissociables, celui des obligations sportives d’une équipe visant le haut de tableau, celui tout aussi important du lien entretenu avec ses supporters et sa ville. La mission des Oyomen s’annonce double. Ils s’en sont parfaitement acquittés face à Valence-Romans. Leur objectif sera de récidiver face à Nevers. "Une équipe qui est montée en puissance au cours des dernières saisons et qui malgré sa défaite lors du premier match a montré de belles choses. Il faudra s’en méfier", avertit Joe El Abd.

Jean Pierre Dunand
Sur le même sujet
Réagir