• Les Provençaux de Hikairo Forbes enchaînent les bonnes performances, avec deux succès et neuf points en deux journées.
    Les Provençaux de Hikairo Forbes enchaînent les bonnes performances, avec deux succès et neuf points en deux journées. Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Provence Rugby : solides et sérieux

Malgré une entame de match difficile, les Aixois ont su redresser la barre pour dominer aisément des Catalans amorphes !

Deux sur deux ! Neuf points en deux matchs. Provence Rugby ne pouvait pas mieux rêver comme entame de championnat. Et face à des Catalans qui n’auront existé que dix minutes, les partenaires de Jo Edwards se sont montrés appliqués, sérieux et solides dans bon nombre de secteurs dont la conquête et une mêlée dominatrice. Quand vous ajoutez à cela des centres qui perforent la défense adverse, à l’image de l’essai de Burotu, vous avez devant une équipe complète et plaisante à voir jouer. Certes, il ne s’agit pas de faire déjà des plans sur la comète mais ce collectif a montré, en deux matchs, un état d’esprit irréprochable. Un état d’esprit d’un groupe qui travaille, qui ne se pose pas de questions et qui avance sereinement.

«On a confirmé notre victoire contre Mont-de-Marsan. Après une entame difficile car on était pris par l’événement, j’ai trouvé les garçons lucides, ils n’ont pas paniqué et on a su recoller au score en faisant preuve d’un état d’esprit irréprochable. C’est donc forcément positif pour la suite. Pour l’instant, on ne regarde pas plus loin que le match qui arrive. On sait que c’est difficile à enchaîner mais il faudra être dans le même état d’esprit vendredi contre Grenoble avec moins de récupération. Mais bon, il faut s’adapter. Je suis satisfait de notre conquête et de notre mêlée, on a beaucoup travaillé ce secteur et il faut maintenir cette cadence.»

Dix minutes pour enclencher la machine

Fabien Cibray, le manager général aixois avait parfaitement résumé l’état d’esprit de son groupe et il était comme l’ensemble de ses joueurs déjà projeté sur la réception de Grenoble vendredi. Mais, au-delà de ce deuxième succès consécutif, il faut mettre en avant les qualités du groupe avec cette mêlée dominatrice qui a mis à mal son homologue catalane.

«Si on voulait exister contre Perpignan, on savait qu’il fallait être à 150 % dans tous les secteurs de jeu. On a répondu présent même si nous avons eu dix minutes difficiles en début de match. Notre équipe est à la fois expérimentée mais elle est aussi jeune et on a mis dix minutes pour enclencher la machine. Chaque semaine a sa propre histoire donc oui on savoure cette victoire mais il faut vite se plonger sur le match de Grenoble qui arrive très vite.» 

Damien Lagrange lui aussi avait le triomphe modeste après ce succès qui ne souffre d’aucune contestation possible. Oui, cette équipe de Provence Rugby est partie à l’heure et a pris de l’avance sur ses concurrents. Mais, c’est sur la durée que l’on jugera mieux ce groupe. Et dès vendredi, il faudra remettre le couvert face à Grenoble.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir