Publié le / Modifié le
Championship

Mission accomplie pour Toulouse !

Dans un contexte difficile, Toulouse s’est imposé à Featherstone. Les Toulousains auront l’avantage de recevoir samedi à Blagnac lors du play-off d’accès aux demi-finales.

La mission n’était pas vraiment impossible, mais tout de même difficile pour le Toulouse olympique. Dans une enceinte assez inhospitalière, face à un public quelque peu hostile et une formation très revancharde (victoire à la toulousaine à l’aller 8-2), Toulouse a réussi à échapper au piège tendu par les Rovers. Les Toulousains ont ainsi décroché leur septième victoire consécutive, leur vingtième officielle et surtout, ils obtiennent la très précieuse deuxième place laquelle leur permet samedi d’accueillir York lors du play-off d’accès aux demi-finales. Les hommes de Sylvain Houles ont brillamment accompli leur mission. Seulement avant de rentrer définitivement aux vestiaires avec ce score final de (26-24), les Haut-Garonnais ont sacrément tiré le diable par la queue.

Après moins de vingt-cinq minutes, Featherstone dans le sillage de sa charnière et de l’excellent Dane Chisholm, a par trois fois surpris la défense toulousaine. Avant la demi-heure de jeu, Toulouse accusait un déficit de dix-huit unités (18-0). À ce moment critique de la partie, l’encadrement a trouvé la solution en usant d’un coaching très pertinent. « Les entrées de Tyla Hepi, Dean Parata, Joe Bretherton ont modifié totalement le jeu de Toulouse. Ils ont apporté un nouveau souffle à cette équipe. Une fois que les Toulousains ont réduit le score avant la pause (8-18, N.D.L.R.), nous avons douté. En seconde période, Toulouse a su exploiter nos erreurs surtout sur le plan défensif. Face à des joueurs de la qualité de Ford, Robin, Kheirallah et Bergal, la moindre erreur ne pardonne pas », confiait amèrement l’ouvreur des Rovers, Dane Chisholm à une radio locale.

Toulouse - York : 2-0

Au terme de la rencontre, le manager toulousain, Sylvain Houles laissait éclater une joie bien légitime. « Le contexte était difficile. Je félicite l’ensemble du groupe pour avoir surmonté toutes ces difficultés dans une rencontre qui était, à mon sens, un match éliminatoire avant l’heure. Nous avons gagné le droit de jouer notre play-off d’accès aux demi-finales à domicile. Maintenant, on se concentre sur la réception de York. »

Samedi, ça sera la troisième confrontation officielle face à York. Les deux précédentes oppositions s’étant concrétisées par deux succès toulousains à Blagnac (30-26) le 27 avril dernier. Le 8 juin, le TO avait doublé la mise (25-18). Une double victoire qui fait de Toulouse le favori. Un statut que devra assumer le Toulouse olympique s’il souhaite le 21 septembre se rendre à Toronto. À partir de lundi, les Toulousains se mettent au travail sans Ilias Bergal qui a été victime d’une fracture du péroné. 

Sur le même sujet
Réagir