• Sébastien Bézy (Toulouse) contre le Racing 92
    Sébastien Bézy (Toulouse) contre le Racing 92 Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Top 14

Toulouse joue à se faire peur

Dans un match où bon nombre d’internationaux manquaient faute de Mondial - onze du côté toulousain et dix pour le Racing 92 -, les Toulousains avaient à cœur de bien débuter devant leur public et se rassurer après deux défaites à l’extérieur. Chose faite grâce à deux essais après une belle séquence initée par un Pita Ahki inspiré et conclue par un essai de pénalité et un jaune pour Imhoff (6e) puis après une contre-attaque qui amène l’essai d’Arthur Bonneval et le jaune de Teddy Thomas (23e).

Une bonne entame qui en appelera une autre. Le scénario de la deuxième mi-temps est un copier-coller du premier acte avec une entame tambour battant des Stadistes grâce notamment à un essai de Lucas Tauzin après un gros tavail dans l’axe (46e). En face, c’est un Racing timoré et domibé qui n’a pas proposé grand-chose sur leurs rares possessions. Les Franciliens n’ont réagi que par le biais de leurs deux ailiers qui se rattrapent un peu de leurs cartons jaunes. Une interception bien venue de Juan Imhoff sur une passe hésitante de Zack Holmes (31e) et un ballon de récupération aplatit par Teddy Thomas (64e). La révolte en toute fin de match et la pénalité d’Hidalgo-Clyne ont permis aux Racingmen d’arracher un point de bonus...

Sur le même sujet
Réagir