Publié le / Modifié le
Classement World Rugby

Les Verts premiers mondiaux

En attendant le début de la Coupe du monde sur le sol japonais (20 septembre - 2 novembre), c’est peut-être le plus beau cadeau dont pouvaient rêver Joe Schmidt et Rory Best. Pour leur dernière, sous forme d’adieux placides mais émouvants, à l’Aviva Stadium, le sélectionneur du XV du Trèfle et son talonneur et capitaine Rory Best ont soigné leur sortie. De retour dans le quinze de départ après avoir pris place sur le banc à Cardiff, Best fêtait samedi après-midi sa 120e sélection. Les Irlandais avaient à cœur de valider le succès conquis en terres galloises (17-22).

La première mi-temps ne fut pas des plus emballantes même si l’intensité n’était pas des moindres. Les défenses prenant véritablement le pas sur les attaques, et la bataille dans les rucks et les airs faisant rage, il fallut attendre la 21e pour voir un temps fort irlandais dans les cinq mètres adverses. Rob Kearney y allait tout en puissance après plusieurs temps de jeu (7-0) alors que Patchell devait sortir sur un protocole commotion, le troisième en moins d’un an. Le demi d’ouverture des Scarlets devrait toutefois être sur pied pour le Mondial.

C’est ce qu’espérait Warren Gatland dans les coursives de l’Aviva. Les Gallois, plus dominateurs en termes de possession se signalaient par une course rentrante de Parkes à la 31e qui heurtait l’arbitre Mathieu Raynal (7-10). Biggar avait intercepté un ballon quelques instants plus tôt mais Henshaw et Kearney l’avaient rattrapé à temps. Le deuxième acte voyait l’Irlande poser son emprise sur les débats. Furlong partait au ras après une mêlée (14-10) à la 51e. Best sortait sous une belle ovation à la 52e. Six minutes plus tard, c’est le deuxième ligne du Leinster James Ryan, désigné homme du match qui en remettait une couche (19-10). Plus tranchants et efficaces sur les ballons de turnovers, plus disciplinés (six fois sanctionnés contre douze) les Irlandais ont aussi su fermer les portes à leurs rivaux. Qui restaient fanny durant le deuxième acte. Avec ce succès, l’Irlande va débarquer au Japon dans le costume de numéro 1 mondial au classement World Rugby.. 

Voir les commentaires
Réagir