• Dans le sillage d’un bon Rémi Talès, les Montois ont décroché leur premier succès de la saison contre Carcassonne. Photo Nicolas Le Lièvre
    Dans le sillage d’un bon Rémi Talès, les Montois ont décroché leur premier succès de la saison contre Carcassonne. Photo Nicolas Le Lièvre
Publié le / Modifié le
Pro D2

Mont-de-Marsan : Toujours en travaux

Soulagés par leur premier succès, les Montois n’en ont pas moins encore du pain sur la planche pour espérer jouer les premiers rôles.

Indéniablement, il y a du mieux dans cette troisième sortie du Stade montois. Plus d’allant, plus de prises de d’initiatives et plus d’occasions de marque. Mais il manque encore beaucoup de choses pour se parer de certitudes. Cette victoire face à Carcassonne reste donc en clair-obscur. Les Montois auront connu dans ce match trois périodes distinctes. Vingt minutes initiales assez neutres et pour tout dire un peu poussives, durant lesquelles on a senti une équipe en manque de confiance qui balançait entre l’envie d’envoyer du jeu et la peur de se faire contrer. Une demi-heure franchement intéressante, efficace et dynamique, pendant laquelle les Landais ont mis plus d’engagement, de vitesse, trouvant ainsi des espaces et des ouvertures dans la défense adverse. Dans le sillage d’un Rémi Talès plus à son aise, les Jaune et Noir ont inscrit, dans cette fenêtre ensoleillée, trois essais et trouvé plusieurs fois des décalages malheureusement pas toujours bien négociés.

À ce moment de la partie, le bonus offensif était en poche. Mais décidément, les hommes des deux David, Auradou et Darricarrère, ont du mal à rester constants. Car à partir de la 50e minute, ils sont retombés dans leurs travers. Trois cartons jaunes, le ballon abandonné à un adversaire qui n’en demandait pas temps, une conquête qui se fragilise et voilà comment ils ont fini cette rencontre, soulagés d’avoir évité le pire. C’est dire la fébrilité qui habite encore ce groupe et le chemin qui lui reste à parcourir pour gagner en sérénité.

Adrien Séguret : "Cela nous permet de lancer notre saison"

Adrien Séguret, la grosse satisfaction de la soirée avec Alexandre Bécognée, ne boudait tout de même pas son plaisir de goûter à son premier succès sous ses nouvelles couleurs : "Même s’il y a une petite frustration car nous nous sentions capables d’aller chercher un bonus offensif, la victoire fait du bien à tout le groupe. Cela nous permet de lancer notre saison. Il s’agit maintenant de rester sur une courbe ascendante. Ce match doit nous donner confiance en ce sens."

De la confiance, il en faudra aux Montois pour espérer faire un résultat à Vannes. S’ils pouvaient y rajouter un soupçon de rigueur et une grosse poignée de discipline, ce n’en serait que mieux.

Pierre Baylet
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir