• Utu Maninoa et les Montalbanais devront continuer à se montrer opportunistes s’ils veulent garder de la confiance. Photo Stéphanie Biscaye
    Utu Maninoa et les Montalbanais devront continuer à se montrer opportunistes s’ils veulent garder de la confiance. Photo Stéphanie Biscaye
Publié le / Modifié le
Pro D2

À quitte ou double

Montauban Après de bons premiers matchs, l’USM peut valider un bloc d’excellente facture contre Nevers. Mais un contre résultat à domicile mettrait des doutes dans les têtes montalbanaises.

Quatorze points et l’assurance d’une place en haut de tableau. Et surtout, le sentiment d’avoir assuré un bloc extrêmement délicat de quatre matchs dont trois à domicile. C’est tout ce qu’espèrent les Montalbanais en allant se coucher ce vendredi. Auteurs d’un début de saison prometteur, ils ont pu rattraper à Romans les points perdus à domicile lors du nul concédé face à Soyaux-Angoulême. Mais à l’aube de ce match déjà important, le climat est au beau fixe. "L’ambiance est très bonne et comme on dit, le groupe vit très bien, sourit Maxime Salles. Forcément ces deux victoires et ce nul nous ont permis d’emmagasiner de la confiance."

Concurrent redoutable

Et comme c’est le cas depuis plusieurs semaines, pas question de se répandre exagérément sur l’adversaire de la semaine. "On travaille beaucoup sur nous", poursuit l’arrière de 22 ans. "On est encore en train de se mettre en place, jauge Jean-Frédéric Dubois, entraîneur en charge des trois-quarts. Nous n’avons pas encore atteint notre objectif de projet de jeu mais les joueurs adhèrent à 100 % et cela se voit à l’entraînement." La transformation montalbanaise est donc bien entamée et elle sera attendue ce vendredi contre Nevers. Car l’adversaire du soir ne viendra pas en congés décalés. L’Uson s’est relancée la semaine dernière contre Biarritz. Bien qu’amputée de nombreux joueurs absents, elle reste un concurrent redoutable dont l’ambition est la qualification. "C’est un gros morceau de Pro D2 et ce sera un match très intéressant à voir", analyse Jeff Dubois. Et même si c’était une rencontre plaisante et favorable à l’USM, attention à ne pas trop se baser sur l’amical du 2 août. "Cela nous aide à avoir des repères sur certains joueurs mais on ne verra pas du tout le même style de jeu de leur part, croit Maxime Salles. En étant en compétition et en déplacement, ils vont moins prendre de risques qu’en amical et beaucoup plus occuper au pied." L’enjeu sera de taille. En plus d’avoir été opportuniste quand il le fallait, Montauban pourra entamer d’autres séries de matchs l’esprit léger, avec, qui sait, la volonté de faire des coups à l’extérieur. "On serait très heureux de conclure et valider ce bloc par un succès contre un tel adversaire, se projette Jeff Dubois. Cela apporterait une progression non négligeable à notre équipe." Gare au faux pas.

Sur le même sujet
Réagir