• James Hart (Biarritz) contre Oyonnax
    James Hart (Biarritz) contre Oyonnax Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Biarritz, sans trembler contre Oyonnax !

Le Biarritz Olympique, qui a logiquement battu Oyonnax 30-12, s'adjuge son premier bonus offensif de la saison.

Auteur d’un début de saison timoré, avec une victoire pour deux défaites, le Biarritz Olympique recevait Oyonnax dans ce dernier match du premier bloc. En difficulté sur leurs entames depuis la reprise du championnat, les rouge et blanc savaient qu’il faudrait soigner les premières minutes du match. Sans quoi la tâche allait s’avérer compliquée. Force est de constater que la leçon a été retenue. Si c’est Oyonnax qui ouvrait le score avec une pénalité de Le Bourhis après une mêlée (0-3, 4e), les locaux leur répondaient dans la foulée avec la botte de Du Plessis, suite à un hors-jeu (3-3, 7e). Malgré pas mal de déchet dans le jeu, les deux buteurs ajoutaient trois points de chaque côté. Puis le BO, en supériorité, prenait les devants avec un essai de Hart (lire plus bas) (11-6, 28e). Mais Oyonnax, solide en défense, ne cédait pas une seconde fois et, revenu à quinze, réduisait l’écart juste avant le pause (11-9, 35e). 

Les Oyomen allaient finalement payer rapidement cette débauche d’énergie qui leur avait permis de rester à flot. Huit minutes après le retour des vestiaires, Artru prenait une brèche magistrale dans la défense de l’USO, puis envoyait son coéquipier Stark droit dans l’en-but (18-9, 48e). Plus fort que son adversaire et dominateur sur les ballons portés, le BO doublait la mise six minutes plus tard avec un essai de Ruffenach (23,9, 54e). Résistants aux derniers assauts de stériles Oyomen, les Basques verrouillaient définitivement le bonus offensif avec un dernier essai de Peyresblanques à cinq minutes de la fin (30-12).

Le geste : Hart jongle avant d'aplatir

Sur un ballon de récupération, Steeve Barry envoi Gavin Stark dans la défense d’Oyonnax. Sur le temps de jeu suivant, Barry, à nouveau sollicité, saute la passe pour décaler Lebraud. Le trois-quart centre, qui a un boulevard devant lui, progresse dans le camp de l’USO avant de remettre intérieur pour James Hart. Lequel jongle avec le ballon, avant de finalement le maîtriser pour inscrire le premier essai du match. 

Le fait : Oyonnax reçoit deux cartons coup sur coup

Alors que Biarritz est sur un temps fort, Tony Ensor, hors-jeu, essaye d’intercepter la balle et commet un en-avant. M. Chérèque l’envoie alors 10 minutes sur le banc de touche. Mais sur l’action suivante, Hoani Tui est coupable d’un mauvais geste sur Leroy Houston alors au sol. Le pilier droit, pris par la patrouille, rejoint son arrière sur la touche. Biarritz profitera de sa supériorité pour prendre l’avantage pour la première fois du match avec l’essai inscrit par Hart. Et ne plus jamais le lâcher.
 

Pablo Ordas
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir