• Cobus Reinach avec le maillot des Springboks.
    Cobus Reinach avec le maillot des Springboks. Steve Haag / Icon Sport / Steve Haag / Icon Sport / Steve Haag / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Transferts

Montpellier mise sur Reinach

Le MHR, un temps intéressé par Sébastien Bezy, devrait finalement enrôler le demi de mêlée sud-africain Cobus Reinach. Un premier mouvement notable sur un marché des "9" agité.

Le bouillant marché des demis de mêlée tient ses promesses et anime l’actualité en coulisses. Dans notre édition de vendredi, nous vous révélions les contacts avancés entre le Racing 92 et le Toulousain Sébastien Bézy (27 ans, 7 sélections), en fin de contrat dans la Ville rose. L’an passé, le demi de mêlée champion de France avait été approché par Montpellier mais, comme indiqué, ses recruteurs avaient depuis basculé sur une autre piste.

Mohed Altrad souhaitait s’attacher les services d’un demi de mêlée de haut vol à forte expérience internationale. Il a déjà trouvé son bonheur. Selon nos informations, il a obtenu l’accord du Springbok Cobus Reinach (29 ans, 12 sélections), approché il y a plusieurs mois. L’électrique Sud-Africain, retenu pour la Coupe du monde, porte les couleurs de Northampton depuis 2017. Auteur d’une dernière saison épatante avec douze essais en vingt et une rencontres de Premiership, l’ancien joueur des Sharks avait été nommé parmi les cinq meilleurs joueurs du championnat. Sauf retournement de situation sur ce dossier ficelé, Cobus Reinach formera, dans l’Hérault, une charnière 100 % sud-africaine avec Handre Pollard, son coéquipier en sélection. Au poste, le MHR se retrouve face à une page potentiellement blanche avec les fins de contrat de ses trois spécialistes : Benoît Paillaugue (31 ans), désireux de poursuivre l’aventure, Enzo Sanga (24 ans), utilisé comme joueur de complément depuis trois ans, et le vétéran Kahn Fotuali’i (37 ans), débarqué pour une saison.

Toulouse attend la réponse de Bézy

À Toulouse, le dossier Sébastien Bézy est encore ouvert : les dirigeants du club champion de France attendent de connaître la position de leur demi de mêlée. La proposition de contrat de trois ans transmise au Parisien d’origine est pour l’heure restée lettre morte. Une date butoir a été fixée au joueur. Les dirigeants du Stade toulousain attendent de connaître sa décision pour avancer sur l’éventuel recrutement de son remplaçant. En la matière, les potentiels candidats ne manquent d’ailleurs pas. Du côté de la Ville rose, un nom revient avec de plus en plus d’insistance : celui de Teddy Iribaren (28 ans), natif de Toulouse et en fin de contrat avec… le Racing 92, où son alter ego Maxime Machenaud (30 ans, 36 sélections) arrive aussi au terme de son engagement. Une certitude : tous ces destins sont liés et promettent un beau jeu de chaises musicales.

Vincent Bissonnet avec Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir