• Thomas Ramos (France)
    Thomas Ramos (France) Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Coupe du Monde

Ramos : le meilleur plan B ?

La présence de Thomas Ramos sur le banc des remplaçants est certainement une des meilleures options pour les Bleus.

Il n’a pas manqué un seul match de préparation, même s’il n’en a débuté qu’un seul. L’arrière toulousain Thomas Ramos, titulaire à Edimbourg au poste d’arrière a même terminé la préparation en jouant au poste d’ouvreur lors de son entrée en jeu face à l’Italie. Un rôle qu’il a endossé en fin de saison au Stade toulousain puisqu’Ugo Mola a dû composer avec l’absence de Zack Holmes pour les phases finales et son envie de positionner le Sud-Africain Cheslin Kolbe à l’arrière pour lui offrir plus de munitions.

Et même si Thomas Ramos n’a pas vraiment été à la fête lors de la demi-finale contre La Rochelle, il a su répondre en champion en livrant une bien meilleure copie une semaine plus tard face à Clermont pour permettre à son équipe de soulever le Bouclier de Brennus. Un repositionnement qui n’est pas passé inaperçu, notamment auprès des entraîneurs du XV de France. Les quelques minutes face à l’Italie n’étaient pas si anodines, démontrant que Thomas Ramos pourrait s’y retrouver pendant la Coupe du monde, d’autant plus que Camille Lopez, appelé selon toute vraisemblance à débuter la compétition en numéro dix n’a pas fourni toutes les garanties dans le rôle de buteur. La présence de Thomas Ramos, connu pour sa régularité dans l’exercice du tir au but, sur le banc des remplaçants est donc une option plus que crédible.

Il représente le meilleur plan B des tricolores et fait figure de formidable couteau-suisse pouvant entrer en jeu à l’arrière, son poste de prédilection mais aussi à l’ouverture. Il a d’ailleurs encore été essayé au poste d’ouvreur lors de l’opposition face aux Yamaha Jubilo vendredi matin. « J’ai évolué un peu à l’arrière et un peu à l’ouverture », reconnaissait le principal intéressé tout en évitant de tirer la couverture à lui : « Je pense que c’est au cas où il y ait un gros souci à ce poste-là puisque nous avons déjà deux joueurs qui couvrent l’ouverture. C’est vraiment pour dépanner. » C’était aussi l’idée de départ au Stade toulousain. On connaît la suite.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir