• Antoine Dupont à l'entraînement des Bleus ce lundi.
    Antoine Dupont à l'entraînement des Bleus ce lundi. Patrick Derewiany / Patrick Derewiany
Publié le / Modifié le
XV de France

Dupont, la fusée bleue

Il ne fait aucun doute qu'Antoine Dupont sera aligné au poste de demi de mêlée ce samedi pour affronter l'Argentine. Le Toulousain est attendu comme une des attractions de cette Coupe du monde.

C'est un poste où il n'y a pas débat. Antoine Dupont, 22 ans, sera titulaire ce samedi au poste de demi de mêlée pour affronter l'Argentine (9h15, heure française) à Tokyo. Le Toulousain, qui compte dix-sept sélections, a disputé tous les matchs de préparation avec le numéro neuf dans le dos. La hiérarchie est donc bien établie à ce poste clé, surtout pour Fabien Galthié, l'entraîneur des Bleus mais pas seulement. Le talent de l'ancien castrais est une évidence pour la planète rugby. À quelques jours de l'ouverture de la Coupe du monde, le Wales on line a ainsi dressé la liste des 25 meilleurs joueurs du monde. Le demi de mêlée toulousain est le seul tricolore à y figurer. Il se place au 20e rang, sauvant l'honneur du Coq, avec ce commentaire élogieux : « Il y a peu de talents plus excitants dans le jeu que ce joueur de 22 ans. Il est la lumière dans les ténèbres du rugby français. C'est le demi de mêlée électrique par excellence. Donnez-lui le moindre espace, et il vous punira ballon en main grâce à sa capacité à exploiter le désordre. »

Un désordre qu'il est amené à créer. C'est en tout cas la volonté du staff technique depuis le début de la préparation. Antoine Dupont l'a une nouvelle fois souligné en ce début de semaine : « Je ne pense pas être bridé. Il y a un cadre collectif qui laisse pas mal de place à l’initiative et notamment au poste de demi de mêlée. Au centre du terrain, on a toujours des options pour pouvoir porter le ballon et s’engager. Fabien (Galthié), ce n’est pas quelqu’un qui nous retient. Je ne me sens pas bridé. » À l'image de son essai face à l'Italie avec un démarrage dont il a le secret mais qui n'a rien de surprenant puisque l'ancien auscitain a réalisé les meilleurs temps du groupe tricolore sur 30 mètres mais aussi sur 50 mètres pendant la préparation. Antoine Dupont est une fusée dont les Bleus auront bien besoin face à l'Argentine qui reste dangereuse malgré des derniers mois difficiles. Il est le premier à rester sur gardes : « Bien sûr c’est une équipe dont il faut se méfier. Même si elle a été en difficulté ces derniers temps, ça reste une équipe très dangereuse. Les Jaguares ont fait une grosse saison. À quelques joueurs près, l’Argentine, c’est la même équipe. Ils ont beaucoup de repères collectifs, ils se connaissent très bien et ils ont réussi sur certains matches à faire des performances majuscules. Sur le dernier Championship, ils n’étaient pas dans un contexte favorable : ils ont joué le premier match une semaine après la finale du Super Rugby. C’était compliqué d’être en forme physique. » 

Voir les commentaires
Réagir