• Cristian Ojovan of Aurillac during the Pro D2 match between Massy and Aurillac on November 30, 2018 in Massy, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
    Cristian Ojovan of Aurillac during the Pro D2 match between Massy and Aurillac on November 30, 2018 in Massy, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Transferts

Clermont lance le marché des droitiers

L’ASMCA aurait obtenu l’accord du prometteur pilier droit d’Aurillac Cristian Ojovan (22 ans) pour remplacer Davit Zirakashvili. Le marché des numéros 3 sera animé…

Après seize ans de bons et loyaux services à Clermont, Davit Zirakashvili (35 ans, 53 sélections) raccrochera les crampons en juin prochain, au terme de son contrat. L’ASMCA s’est, depuis plusieurs mois, mis en quête de son successeur et d’une doublure de luxe à Rabah Slimani.

Selon nos informations, le club auvergnat a récemment obtenu l’accord de Cristian Ojovan (22 ans). Le nom du Moldave est encore méconnu du grand public mais l’Aurillacois s’est imposé comme un des meilleurs droitiers de Pro D2 dès sa première saison à ce niveau. En 2018-2019, il a été aligné à vingt-cinq reprises pour un essai. Si son contrat a été prolongé jusqu’en 2022 à l’été 2018, de nombreuses grosses écuries de Top 14 l’avaient inscrit sur leurs tablettes. La préférence du joueur irait finalement à Clermont. Sa venue du côté de Marcel-Michelin nécessitera une contrepartie financière envers Aurillac en raison de la situation contractuelle du joueur.

Faumuina, Tameifuna, "VDM"…

L’avancement du dossier Ojovan, considéré comme un des plus forts potentiels du poste en France, constitue une des premières informations notables sur un marché des piliers droit amené à être mouvementé. De nombreux spécialistes seront en fin de contrat en juin 2020 : le Toulousain Charlie Faumuina (32 ans), le Racingman Ben Tameifuna (28 ans), le Toulonnais Marcel Van der Merwe (28 ans), le Lyonnais Francisco Gomez Kodela (34 ans), le Palois Lourens Adriaanse (31 ans) ou encore le Castrais Paea Fa’anunu (30 ans) doivent décider de leur avenir dans les prochains mois. Du côté du RCT, les dirigeants auraient aimé garder le solide Wilco Louw (25 ans, 13 sélections), recruté comme joker Coupe du monde, mais l’intéressé a clarifié sa situation sur rugbyrama.fr : "Je suis encore en contrat avec les Stormers et j’ai simplement profité de la trêve pour vivre une nouvelle expérience. Je dois rentrer fin novembre. Rester n’est pas d’actualité. "

De l’étranger, des CV d’internationaux commencent à arriver sur le bureau des présidents : celui de Frans Malherbe (28 ans, 32 sélections), numéro un du poste en Afrique du Sud, attire notamment déjà l’attention. En 2016, le Bok avait refusé les avances de Toulon pour continuer l’aventure avec les Stormers. Trois ans après, de nouvelles opportunités françaises et anglaises pourraient se présenter à lui. Outre-Manche, pour l’heure, l’homme qui anime le marché des droitiers se nomme Kyle Sinckler (26 ans, 28 sélections), le droitier des Harlequins et du XV de la Rose, courtisé de toutes parts (Bath, Bristol, Sale…).

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir